théâtre

françois truffaut
suzanne schiffman / jean-claude grumberg
Compagnie STT
dorian rossel
artiste compagnon

Le dernier métro


durée 1 h 30
vendredi
10 mai
 20 h 30
La Garance

Pécou 15 €

Plein 21 €
Réduit 17 €
- 26 ans, demandeur d’emploi 10 €
Minima sociaux 3 €

Hiver 1942. Paris sous occupation allemande. Les Parisiens se pressent dans les théâtres pour se réchauffer et oublier la guerre. Dans l’un d’eux, menacé de fermeture, une constellation humaine s’anime pour lutter contre la censure. Devant la haine de l’autre, le déploiement de la violence, quel autre rempart ériger sinon celui, brûlant, de l’esprit collectif ? Le film de Truffaut dont s’inspire la pièce, est une ode à la vie, aux passions amoureuses. À travers son humour, ses dialogues ciselés et son ouverture d’esprit, il apparaît comme un hommage puissant à la création, à l’engagement dans l’art malgré des circonstances tragiques.

Dorian Rossel adapte pour le théâtre ce film aux dix César. L’ambition de cette oeuvre culte ? Faire vivre l’art en dépit de la guerre, choisir la poésie pour s’échapper de ses décombres, célébrer l’esprit de résistance et le théâtre comme ultime asile de la parole libre. Dorian Rossel qui adapte souvent au théâtre des oeuvres d’horizons divers (manga, films, documentaires…) s’empare de cette histoire d’amour pour dénoncer avec humour, poésie toutes formes d’intolérance. « Le but n’est pas de refaire le film, il est de réentendre la pertinence d’une parole en proposant une mise à l’écoute au présent. » Onze acteurs jouent, chantent contre l’air du temps, nous invitent à être attentifs aux signes âpres des discours idéologiques. Dans un début de siècle où les repères s’étiolent, les acquis vacillent, chanter, rire, danser, aimer… peuvent encore être de véritables actes de résistance.


Distribution

Scénario et dialogue François Truffaut, Suzanne Schiffman, Jean-Claude Grumberg Mise en scène Dorian Rossel
Avec Sophie Broustal, Antoine Courvoisier, Matthieu Delmonte, Thomas Diebold, Erik Gerken, Leslie Granger, Delphine Lanza, Bérangère Mastrangelo, Pauline Parigot, Julie-Kazuko Rahir, Aurélia Thierrée
Collaboration artistique Delphine Lanza
Dramaturgie Carine Corajoud

Création en mars 2018 au Théâtre Forum à Meyrin (Suisse).

Parcours de fidélité

La Garance reste attentive au travail de Dorian Rossel et de sa compagnie. Elle a déjà accueilli Quartier Lointain en 2015, Oblomov d’Ivan Gontcharov en 2016, L’usage du monde de Nicolas Bouvier en 2016, et l’Oiseau migrateur d’Hervé Walbecq en 2018

Mentions

Production compagnie STT (Super Trop Top).
Soutien la Fondation Meyrinoise du Casino-Loterie Romande-FIJAD, Fonds d’Insertion
pour Jeunes Artistes Dramatiques, Direction Régionale des Affaires Culturelles Région
Provence-Alpes-Côte d’Azur.
La compagnie STT est conventionnée par le Canton de Genève et les villes de Genève,
Lausanne et Meyrin, Compagnonnage avec la Garance – Scène nationale de Cavaillon.
La compagnie STT est associée au Théâtre Forum Meyrin.
Remerciements Serge Martin, Delphine Barut, Angelo Dell’Aquila, Clea Eden, Sloane Kersusan, Tara Macris, Julie Meyer, Céline Ricca, Charlotte Riondel, Aaricia Schwenter, Adrien Barazzone, Mathieu Dorsaz, Christophe de la Harpe, Véronique Heccona, Philippe Lacroix, Rosi Morilla, Hubert Plonk et Replonk, Terence Prout, Fred Recrosio, Renaud, Sarcloret, Erik Zollikofer, Cie Alias, Comédie de Genève, Lutherie Huwyler, Teatro due punti, Théâtre de Carouge, Théâtre du Loup, Théâtre de Vidy.
Photo – Carole Parodi