concert et théâtre

compagnie bot (pays-bas)

Ramkoers


durée 1 h
mercredi
28 novembre
 20 h 30
La Garance

Pécou 15 €

Plein 21 €
Réduit 17 €
- 26 ans, demandeur d’emploi 10 €
Minima sociaux 3 €

Patch Culture 5 €

Ramkoers « aller au clash » est un concert avec une grosse machinerie et des chansons raffinées, performance musicale, exaltante dans laquelle les musiciens ne considèrent rien comme acquis, pas même leurs propres instruments.
La compagnie BOT — os — compagnie théâtrale et musicale, défie le public et l’incite à oublier son petit confort pour le transporter vers de nouvelles expériences. Elle construit ainsi, et avec lui, un nouveau monde. Avec une artillerie lourde, elle défie le destin, combat l’impossible. Cette compagnie se situe sans cesse sur la trajectoire de la collision. Un travail physique, des paroles fragiles, le quatuor vous prend à bras le corps et vous entraîne dans cette conviction combative.

Au début, un sol nu, puis, soudain, une énergie communicative envahit le plateau. Une aventure musicale et visuelle avec des compositions subtiles qui jamais ne manquent d’humour, un humour abrasif.
La scène, une salle de jeu en constante construction où les artistes en kilt surprennent par des acrobaties, prennent le public à la gorge par des flots d’ingéniosité sonore, un courant musical inventif et sans limite. Proches de l’univers de Royal de Luxe, ils font appel à des objets recyclés, improbables : des ferrures, des descentes de gouttières qui pleurent, des barils rouillés, un piano dans une roue, un chien accordéon, des projecteurs de chantier… composent à la fois les instruments et la scénographie punk pour une performance « arts de la rue » impressionnante qui frotte, touche et remue. Une expérience hors de commun.

Distribution

Avec Job Van Gorkum, Tomas Postema, Geert Jonkers, Doan Hendriks
Son Jan Aike Luchtenberg
Lumière Bob Kruiskamp
Directeur Vincent De Rooij

Création en 2014 à Deventer (Pays-Bas)

Mentions

Ramkoers est une performance musicale de la compagnie théâtrale BOT.
Direction Vincent de Rooij.
Production huis De Nieuwe Oost.
La compagnie théâtrale et musicale BOT est soutenue par Fonds Podiumkunsten.
Photo – Ilton K. Do Rosario


Festival d'Aurillac : la compagnie Bot lutte contre l'inertie... en musique

par Ann-Catherine Modolo
La Montagne, 22 août 2017

Lire
Les timbrés de la ferraille

par Augustin Guillot
Libération, 26 avril 2018

Lire