danse

collectif ès

Jean-Yves, Patrick et Corinne


durée 1 h
vendredi
19 octobre
 20 h 30
La Garance

Pécou 15 €

Plein 21 €
Réduit 17 €
- 26 ans, demandeur d’emploi 10 €
Minima sociaux 3 €

Trio pour cinq interprètes

Une pièce chorégraphique burlesque, décalée, joyeuse, pleine d’énergie, créée dans une écriture cinématographique, dansée avec virtuosité. Dans cette troisième création, les artistes interrogent la légitimité dans l’acte de création, sujet brûlant d’actualité, et posent ainsi et très ouvertement la question du plagiat. S’accaparer une œuvre, se l’approprier, la ramener à soi, la piller… est-ce de l’art ? Et l’art précisément nécessite-t-il une notion d’originalité, d’authenticité pour lui donner valeur ? Est-il possible d’être créatif en se plaçant aux extrêmes de ces règles convenues ? Cette compagnie de jeunes chorégraphes-danseurs assume avec audace de bouleverser toutes ces conventions, de se livrer au pillage artistique, de décortiquer corporellement le plagiat afin de construire de nouvelles matières à danser.

La pièce convoque la multiplicité des regards, celui du spectateur sur le danseur et vice versa. Elle est un regard sur une époque, celle d’une génération d’hier, mais porteuse de fortes influences. Une époque fantasmée comme une période de jouissance, de créativité : nous nous retrouvons pour danser, prendre plaisir ensemble sur les mélodies de Whitney Houston, Georges Michael, Bonnie Tyler, ou transpirer autour de cette pratique dansante et libérée, venue des États-Unis, l’aérobic, projetant aussi l’image de corps idéaux, calibrés, dans une frontalité qui éloigne l’idée de liberté, de créativité. Mais ces musiques qui résonnent avec passion n’empruntent-elles pas des sonorités déjà entendues ?

Distribution

Création Collectif ÈS
Avec Adriano Coletta, Sidonie Duret, Jeremy Martinez, Alexander Standard, Emilie Szikora
Arrangement sonore Wilfrid Haberey

Création en octobre 2017 au Théâtre Vellein de Villefontaine

Mentions

Production Collectif ÈS.
Coproduction La Rampe – La Ponatière – Scène conventionnée à Echirolles, La Maison de la Danse à Lyon, le Théâtre du Vellein – Capi l’agglo à Villefontaine, La Comédie de Clermont-Ferrand – Scène nationale, Le Centre de Développement Chorégraphique National - Le Pacifique à Grenoble, La Place de la danse - Centre de Développement Chorégraphique National de Toulouse Occitanie, La Briqueterie – Centre de Développement Chorégraphique du Val-de-Marne, le Groupe des 20 – Scènes publiques / Auvergne-Rhône-Alpes.
Soutien le Centre National de la Danse à Lyon, Les Subsistances à Lyon, les Brigittines à Bruxelles, le Musée des Confluences à Lyon, L’Etabli Collectif Petits Travers à Villeurbanne, le Micadanses, à Paris, le Studio Lucien – Cie Propos à Lyon, le Centre Chorégraphique National à Rillieux-la-Pape – direction Yuval Pick, le Centre Chorégraphik Pôle Pik à Bron.
Le Collectif ÈS est subventionné par la Direction des Affaires Régionale-Auvergne-Rhône-Alpes, par la ville de Lyon et l’Adami.
Photo – Christian Rausch