accessibilité

Archives saison 2013 - 2014

 
 

cirque  

Jean-Baptiste André

Partager
 

Après plusieurs années d’entraînement et compétition en gymnastique, Jean-Baptiste André découvre les arts du cirque, qui éveille son intérêt vers le théâtre et vers la danse. Il passe par une année d’étude en lettre supérieure, et s’oriente ensuite vers la formation aux arts du cirque. Issu du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne (en 2002), Jean-Baptiste André s’est spécialisé dans les équilibres sur les mains et le travail du clown.

Il fonde l’association W (2002) pour y développer des projets portés vers le cirque contemporain. Il a créé deux soli : Intérieur nuit (2004) et Comme en plein jour(2006), deux pièces qui tournent en France et à l’étranger, ainsi qu’un répertoire de petites formes appelés ‘modules’.
En 2005 il est le premier artiste de cirque lauréat du programme Villa Médicis Hors Les Murs, grâce auquel il séjourne au Japon et met en place une création, Faces Cachées / Kakusareta Men, avec deux artistes japonais.

En tant qu’interprète, il a travaillé avec les chorégraphes Philippe Decouflé, Christian Rizzo, Herman Diephuis, François Verret, Rachid Ouramdane. Il a collaboré avec des artistes issus de plusieurs autres disciplines (illustrateur, marionnettiste, metteur en scène, musicien), et travaille régulièrement avec le plasticien sud-africain Robin Rhode.

Il s’investit dans des actions de sensibilisation et transmission de sa pratique. Artiste en résidence au Manège de Reims scène nationale (de 2005 à 2010), il signe sa nouvelle création Qu’après en être revenu, pièce pour 3 équilibristes et un musicien en 2010. Il a chorégraphié le travail sur la pièce 11 septembre 2001 de Michel Vinaver, mise en scène par Arnaud Meunier, créé au Théâtre de la Ville à Paris en septembre 2011. Il a travaillé avec l’auteur Fabrice Melquiot pour créer ensemble une pièce intitulée S’enfuir (2011) et une forme courte L’espace dans le cadre du festival Concordan(s)e à Paris (2012). Il co-signe avec l’artiste allemande Julia Christ la pièce Pleurage et scintillement, créée en juin 2013 aux Subsistances à Lyon.

 

 
 
 
 
Haut de page