accessibilité

Archives saison 2007-2008

Beaucoup de bruit pour rien - DR (cliquez pour agrandir)
Beaucoup de bruit pour rien - DR (cliquez pour agrandir)
Beaucoup de bruit pour rien - DR (cliquez pour agrandir)
jeudi
11 octobre
19 h

 

vendredi
12 octobre
19 h
Théâtre de Cavaillon

William Shakespeare / 26000 couverts  

Beaucoup de bruit pour rien

Partager
 

Depuis une dizaine d’années, la compagnie 26000 couverts fuit les théâtres, privilégiant des lieux plus atypiques pour faire vivre leurs créations. Double rebondissement, cette année !
Primo, la compagnie revient dans un Théâtre, deusio, "met à la verticale" un grand classique de William Shakespeare.
Une comédie légère, à l’origine, transformée en tragédie intemporelle, audacieuse, percutante... voire surprenante !

 

La compagnie

C’est, réunis par la même attirance pour une création hors des cadres, tant géographiques qu’esthétiques, que Philippe Nicolle et Pascal Rome, au milieu des années 90, inventent avec quelques complices 26000 couverts, comme une proposition à la fois généreuse, générique et franchement provinciale.
En 95, Les Petites Commissions spectacle matinal et interactif, a lieu sur les foires et les marchés. L’année suivante, Sens de la Visite, spectacle itinérant et iconoclaste, voit le jour.
« Un itinéraire artistique singulier commence à se tracer, vers un autre théâtre de rue faisant la place pour l’acteur, entre critique sociale hyperréaliste, pulsions satiriques débridées, burlesque dévastateur et poésie brute... »
Les hivers suivants voient passer le tube Citroën de La Crèche Vivante et Mobile de Raoul Huet, entresort campagnard en hommage aux bricoleurs de génie et aux rituels païens.
En 97, Si vous avez manqué le début... aborde et saborde la télévision, dans le cadre d’un projet de quartier.
Entre 1997 et 2001, La Poddémie est l’invité d’honneur de supermarchés, de centre d’arts, de foires, de fêtes de villages, de municipalités et de festivals en France et à l’étranger. Enfin, Direct ! entre en résistance en 98.
En 2000, les Descendants des Tournées Fournel partent sur les routes de France rebrûler les cendres du théâtre démontable. En 2002, 26000 couverts inaugure son nouveau bal monté avec le Grand Bal des 26000.
2003 voit la création du nouveau spectacle de 26000 couverts : 1er Championnat de France de N’importe Quoi, né en mai à Echirolles en collaboration avec La Rampe après des résidences de création à Marseille (Lieux Publics), Chalon-sur-Saône (L’Abattoir) et Sotteville-lès-Rouen (Atelier 231).
2004 est la concrétisation d’un projet de longue date : un véritable lieu d’implantation de la compagnie à Dijon, la Caserne Heudelet devient la Caserne des 26000. 2005 est une année très dense pour la compagnie : adaptation filmée du Championnat, événements exceptionnels à la Caserne des 26000 (Jour le Plus Bon au printemps et Perturbations à l’automne), ateliers dé-formations menés par Philippe Nicolle, tournées...

Le spectacle

Et puis, au printemps 2006, on parle d’une nouvelle création. On dit même que les 26000 couverts rentrent en salle, pour monter un classique !...
Ah bon ?...
Ce n’est pas une rumeur ! La compagnie rentre en salle et s’attaque à un monument du théâtre : Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare

Pour le premier vrai spectacle en salle, la compagnie a choisi de transformer la légère comédie de Cour shakespearienne, peu connue en France, en une tragédie intemporelle, perverse et troublante, aux dialogues vifs, spirituels, mais sur laquelle planent la mélancolie et l’ironie. Autour de cette trame romanesque pleine d’histoires d’amour contrariées, les 26000 couverts déboulonnent et re-bricolent le mythe, questionnant toujours avec humour le sens du théâtre dans une adaptation qui, à coup sûr, n’aura rien de classique.

Distribution

de William Shakespeare
mise en scène : Philippe Péhenn
dramaturgie, adaptation : Judith Feyrner
mètre-concept : Jacques Livchine
scénographie : Anthony Benjram
chorégraphie : Liliane Boucon
matière sonore : Erich Mayer

avec : Karine Abela, Christophe Arnulf, Romain Bélanger, Sébastien Chabane, Sarah Douhaire, Pierre Dumur, Olivier Dureuil, Anne-Gaëlle Jourdain, Florence Nicolle, Philippe Nicolle, Emmanuelle Veïn, Valérie Véril, Jacques Ville

direction technique et construction : Alexandre Diaz / Michel Mugnier
costumes : Camille Perreau
perruques postiches : Milo Bodtszaris

 :: :: ::

durée : 1h30

 :: :: ::

Spectacle créé le 31 mai 2006 au Boulon à Vieux Condé

Coproductions :
Scènes du Jura (Lons le Saunier) - Pronomade(s) en Haute-Garonne, Chalon dans la Rue (Chalon-sur-Saône) - Le Parapluie / Eclat (Aurillac) - Le Fourneau (Brest) - Lieux publics (Marseille) - L’Atelier 231 / Vivacité (Sotteville-lès-Rouen)

Avec le soutien de :
la DMDTS - Ministère de la Culture, Drac Bourgogne, Ville de Dijon, Conseil Régional de Bourgogne et le Boulon (Vieux Condé)

 
 
 
 
Haut de page