archives
13
14
musique

Thomas Fersen

Concert


durée 1 h 30
vendredi
7 février
2014
Théâtre de Cavaillon

Thomas Fersen sort sa veste à paillettes, ses bottines en anguille de la penderie, son tube de pento de l’armoire de toilette, son peigne de la poche arrière de son futal rouge et son personnage filiforme de son lit.

Ainsi attifé, chaussé, coiffé, il le promène à travers treize titres où il est question de ses mœurs (Mais oui Mesdames), de ses pompes (Joe-la-Classe), de ses loisirs (La boxe à l’anglo-saxonne, Les pingouins des îles), de ses désirs (Donne-moi un petit baiser), de ses compétences (Le cri du putois) et talents de physionomiste (Qui est ce baigneur ?), de ses peurs (Viens mon Michel), de ses mythes (Billy-the- Kid), de ses théories sur l’amour (Arabesques, Les femmes préfèrent, Jean), et enfin du blason familial (Coccinelle).

Un nouvel album de Thomas Fersen au son vintage – orgues, guitares, batteries millésimées rhythm and blues et rock sixties, habillé de cordes et de chœurs made in Bollywood arrangés et enregistrés à Calcutta par Deb Sankar Roy et Cédric de la Chapelle (The Ginger Accident), mais aussi les cuivres des Stéphanois de ArtDeko et les chœurs de la classe de musiques actuelles du conservatoire de Villefranche -sur-Saône.