accessibilité

Archives saison 2007-2008

Théâtre du Centaure - Cargo - photo Frédéric Chéhu (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Frédéric Chéhu (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Frédéric Chéhu (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Frédéric Chéhu (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Frédéric Chéhu (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Stéphane Kossmann (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Stéphane Kossmann (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Stéphane Kossmann (cliquez pour agrandir)
Théâtre du Centaure - Cargo - photo Stéphane Kossmann (cliquez pour agrandir)
jeudi
6 décembre
19 h

 

vendredi
7 décembre
20 h 30
Théâtre de Cavaillon

Théâtre du Centaure  

Cargo

Partager
 

Deux étalons, un baudet du Poitou et trois comédiens. Ici, on ne voit plus un acteur sur un cheval mais un seul personnage mi-animal, mi-humain, « le Centaure », dans un décor surréaliste, celui d’un grand port industriel.
Ce conte, ce poème visuel, allégorique, mêlant théâtre, danse, cinéma, met en jeu une forte dualité : fuir vers la liberté ou rester par besoin de l’autre.

 

La Compagnie

Le Théâtre du Centaure : une utopie, une vie...Depuis sa création en 1989, le Théâtre du Centaure vit une aventure et une utopie : inventer un acteur surréaliste, le centaure.
Camille & Manolo dirigent ensemble cette utopie, « l’acteur centaure » est le fruit de leur recherche commune.

1998
Après dix ans de vie commune, hommes et chevaux créent ensemble « Les Bonnes » de Jean Genet avec trois centaures dans un salon Louis XV. Le spectacle sera en tournée aux quatre coins de la France dans de nombreux théâtres et scène nationales durant trois ans.

2001
Construction à Marseille d’un chapiteau théâtre spécialement conçu pour l’acteur centaure en collaboration avec l’architecte Patrick Bouchain.

2002
Traduction et adaptation de Macbeth de Shakespeare pour douze acteurs centaure. Tournée jusqu’en 2003 : Festival In d’Avignon, Paris Grande Halle de la Villette, Festival In d’Aurillac, Lyon, Marseille, etc...

2004
Résidence de création au Maroc

2005
Création au Printemps des Comédiens à Montpellier de CARGO puis tournée nationale et internationale : Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Autriche, Belgique...

Le spectacle

Cargo

Le seuil d’entrée du chapiteau franchi, on pénètre dans un petit café à la vaste vitrine ouverte sur la mer. Une jeune femme suffoque...
Trois personnages dans un grand port industriel, vont confronter leurs désirs et leurs angoisses au réel qui les entourent.
Hélène, enfermée dans son café des docks, taraudée par un irrépressible besoin de départ, regarde partir les cargos.
Yvan, son frère, docker sur le port, regarde la mer, mais reste à quai comme une grue puissante et fière.
L’arrivée de Daoud, immigré clandestin, sorti du ventre d’un cargo, va révéler les tensions qui s’exercent en chacun d’eux, entre envie de partir et besoin de rester.

Dans la distribution, deux étalons, un baudet du Poitou et trois comédiens. Ici on ne voit plus un acteur sur un cheval mais un seul personnage mi-animal, mi-humain : le Centaure.
Depuis plus de dix ans, le Théâtre du Centaure dirigé par Camille et Manolo développe une recherche artistique pour des comédiens à cheval. Cet acteur instinctif, le Centaure, est sensible et fragile. L’exigence du travail technique des comédiens et des chevaux s’inscrit dans un rapport au temps au long cours.
C’est la vie qu’ils partagent ensemble qui leur permet de ne faire qu’un. L’intime relation qui se tisse entre la partie humaine et la partie animale de chaque acteur-centaure met en jeux des instincts contradictoires : d’une part celui de fuite et de liberté, d’autre part la nécessité d’être ensemble et le besoin de l’autre pour exister.
Cargo parle de cette dualité

Distribution

mise en scène et réalisation : Camille & Manolo
élaboration du langage physique des acteurs : Hugues Hollenstein
co-écrit avec : Alexander Abela

avec : Camille & Graal, étalon frison // David Mandineau & Koko, étalon baudet du Poitou // Manolo & Yudishtira, étalon lusitanien

création sonore : Nicolas Lespagnol-Rizzi (sauf Casta Diva - Maria Callas, Julien dans l’ascenseur - Miles Davis, Just the two of us - Bill Wither, Aerion epeon - Angélique Ionatos et Nena Venetsanou - Lucio Dalla (radio), Pop égyptienne - artiste inconnu (radio))
création lumière : Pascale Bongiovanni
régisseur lumière : Jean-Philippe Pellieux
régisseur vidéo : Emilie Fouilloux
régisseur général : Christophe De Le Court
scénographie : Camille & Manolo
images sous-marines : Benoît San Nicolas
cadrage et montage : Camille
régie chevaux : Brigitte Cecchini
avec la participation de Jean-Noël François et Nuno

coproduction :
Théâtre du Centaure, Institut Français de Fès-Meknès, Printemps des Comédiens, Centre des Arts du Cirque de Basse-Normandie, Centre culturel Agora, Scène conventionnée de Boulazac

Le Théâtre du Centaure est soutenu par
le Ministère de la Culture DMDTS, la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, la ville de Marseille, le Département des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Ministère des Affaires étrangères et l’AFAA, les Haras Nationaux.

Le Théâtre du centaure est en résidence au Centre Equestre Pastré à Marseille

 
 
 
 
Haut de page