archives
ss
ce

Stéfany Ganachaud


Après avoir suivi des cours d’art dramatique et de danse entre 1984 et 1991,Stéfany Ganachaud s’oriente vers la danse contemporaine et obtient en 1995 son DE d’enseignement. Elle rencontre alors Odile Duboc et intègre sa compagnie pour la création de trois boléros (1996).

Depuis elle a collaboré fidèlement avec la chorégraphe en tant qu’interprète pour les créations Comédie (1998), A la suite… (1999), Le Pupille veut être tuteur (2001), J’ai mis du sable exprès, vite fait, comme ça dans mes chaussures (2001), Rien ne laisse présager de l’état de l’eau (2005), La place de l’autre (2006), mais aussi pour ses projets extérieurs, tels les opéras : Thaïs (1999), Cadmus et Hermione (2001), Fairy Queen (2003), Actéon et Les Arts florissants (2004), Vénus et adonis (2006).

Elle développe aux côtés de la chorégraphe un travail pédagogique à travers l’assistanat, les stages et ateliers, et participe en tant que formatrice au projet pour 300 amateurs La pierre et les songes en Franche-Comté (2007) , en Serbie (2008), et dans les Hauts- de-Seine (festival Seine de Danse, parvis de la défense 2009).

Parallèlement au travail d’interprète, elle participe en tant que chorégraphe et collaboratrice artistique aux mises en scène de Jean Lambert-Wild (1998), Philippe Berling (de 1999 à 2004) et depuis 2003, Ludovic Lagarde qui met en scène en 2008 l’opéra Massacre dont elle est également interprète.

Depuis Septembre 2009, elle est artiste associée à la Comédie de Reims dirigée par Ludovic Lagarde.