accessibilité

Archives saison 2014 - 2015

Sandrine Bonnaire Raja Shakarna (cliquez pour agrandir)
Sandrine Bonnaire Raja Shakarna (cliquez pour agrandir)
mardi
10 février
20 h 30
Théâtre de Cavaillon
durée 0 h 45
danse

Sandrine Bonnaire
Raja Shakarna  

Le miroir de Jade Ressources documentaires

Vos réactions
Partager
 

Jade est une femme en reconstruction à la suite d’un coma. Seul le langage du corps lui permettra d’accomplir sa reconquête intérieure. Pour notre plus grand plaisir, Sandrine Bonnaire poursuit son retour à la scène avec cette oeuvre chorégraphiée qu’elle porte de toute sa sensibilité, accompagnée par la chorégraphe Raja Shakarna.

Le Miroir de Jade raconte le parcours d’une femme sortie du coma, détruite et silencieuse, qui veut revenir au monde des vivants. De la chute jusqu’à l’épanouissement, Jade doit apprendre à se réapproprier son corps et sa réalité intérieure. Animée par l’envie de vivre, malgré sa conscience altérée et son identité bouleversée, elle s’appuie sur le langage non verbal pour se relever de ce traumatisme.
Pour évoquer ce retour à la vie, Sandrine Bonnaire et Raja Shakarna ont choisi le médium de la danse, associée au mime et à la force envoûtante du violon yiddish et des percussions de Yi Ping Yang. Face au miroir et à son entourage, Jade réapprend l’ordre des choses et retrouve sa liberté à travers son corps dansant. Un long cheminement vers la renaissance, où se déroule une partition artistique qui parle au-delà des mots.

"Une véritable performance pour Sandrine Bonnaire, qui ne prononce aucun mot mais dit tout par le corps" - Le Dauphiné

"Sandrine Bonnaire danse bien plus qu’elle ne parle. Elle y incarne une femme brisée, dans cette oeuvre personnelle qui fait écho à sa propre vie" - Le Monde

 

Distribution

de Sandrine Bonnaire et Raja Shakarna
mise en scène et chorégraphie Raja Shakarna

avec Sandrine Bonnaire, Pauline Bayle, Élisa Gomez, Gaguik Mouradian (kamantcha), Yi-Ping Yang (percussions)
tt les voix de Pauline Ahache, Aurèle Bernard, Clarisse Bernard,
Luc Chareyron et Adeline Guillot

collaboration artistique Alexander Moralès
regard dramaturgique Catherine Ailloud-Nicolas
composition musicale Gaguik Mouradian et Yi-Ping Yang
scénographie et costumes Bruno de Lavenère
son Frédéric Bühl
lumière David Debrinay
coiffures et maquillages Emma Fernandez

photo Raja Shakarna

Mentions

Création à La Comédie de Valence du 09 au 17 janvier 2015

Production La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche

Remerciements à Richard Brunel, Nawfel Ibrahim, Anne-Marie Kodjovi, Maxime Shakarna et au Théâtre des Champs-Élysées

 
 
 
 
Haut de page