archives
ss
ce

Renaud Marie Leblanc
Metteur en scène



Après des débuts en tant que comédien, il s’oriente rapidement vers la mise en
scène et devient assistant de Marcel Maréchal, de Caterina Gozzi et de Jean-
Claude Fall. En 1994, il signe sa première mise en scène avec Mélite ou les
fausses lettres
de Corneille. En 1996, il fonde la Compagnie Didascalies and
Co.
, où il mène un travail résolument orienté vers le texte, traquant l’architecture
de la langue à travers les écrits de Thomas Bernhard (L’ignorant et le fou, Paris
1996), de Noëlle Renaude avec des fragments de Ma Solange, comment t’écrire
mon désastre
, et d’Alex Roux, ou encore de Bernard Chartreux avec Dernières
Nouvelles de la peste
.
En 2002, la création XCA, adaptation du roman de Jean-Luc Payen, remporte la
Biennale des Compagnies en Région et est présentée au Théâtre du Gymnase
puis au Théâtre des 13 Vents CDN de Languedoc Roussillon en 2003. Il cosigne
la mise en scène de Ma Solange, Comment t’écrire mon désastre, Alex
Roux
(extraits) de Noëlle Renaude. Passionné par la musique, il a collaboré à la
création du Comte Ory de Rossini au Festival international d’art lyrique d’Aix en
Provence en 1995, et a mis en scène Actéon, Offenbach’s, Didon et Enée, et,
plus récemment l’opéra La Mort de Kikky, (Jamot/Leblanc), au Théâtre Le Sémaphore. Avec Baroques Graffiti, il
travaille sur Zoroastre de Rameau.
En 2004, il crée ce qui constitue la seconde partie d’un travail sur le thème de la Ville, et questionne notre utopie de
justice et l’identité de citoyen avec Une Orestie, trilogie d’après Eschyle, présentée au Théâtre du Merlan Scène
nationale de Marseille, en coproduction. Egalement auteur, il co-signe l’adaptation de Mourir d’Arthur Schnitzler,
mis en scène par Nicolas Lartigue, à Paris, en 1993, sous le titre l’Ephémère. Membre des Commandos d’écritures
dirigés par Madeleine Laïk, il signe deux textes : Scène d’hôpital ; « Ich Habe genug », Cantate.
Il adapte le roman de Jean-Luc Payen XCA, le Camp et L’Orestie d’Eschyle. Il signe également le livret de La mort
de Kikky, Il consacre la saison 2005-2006 à l’écriture de Lars Norén avec la création française de Froid ainsi que
Bobby Fischer vit à Pasadena, en mai 2006. En 2007, il met en scène Belle du Seigneur d’après Albert Cohen et
Mady-baby.edu de Gianina Cãrbunariu. Il a créé en janvier 2008 Ceux qui partent à l’aventure de Noëlle Renaude.
Durant l’année 2009 il met en scène Phèdre de Racine pour le théâtre de La Criée ainsi que Racine de Noëlle
Renaude
2010 est une année de création consacrée à l’oeuvre de l’auteur Christophe Pellet dont il monte et interprète La
Conférence
, puis Erich Von Stroheim.
Parallèlement, Renaud Marie Leblanc a une activité de formateur auprès des lycéens, étudiants et acteurs
professionnels.