archives
05
06

RUSSELL MALIPHANT Transmission + Push

DANSE


2 créations novembre 2005
À travers des influences telles que le yoga, le Tai Chi, la capoeira, le vocabulaire chorégraphique de Russell Maliphant explore les notions de poids, de gravité, et de tension.
Sa continuelle recherche approche de nouveaux espaces en incorporant des éléments extérieurs.
La lumière de Michael Hulls, complice du chorégraphe, crée également une autre dimension s’accaparant même le langage du mouvement.

La soirée consaccrée à Russel Maliphant comprendra deux pièces créées en 2005 :

TRANSMISSION
Chorégraphie Russell Maliphant
Lumières Michael Hulls
Danseurs : Elizabetta D’Aloia, Julie GUibert, Saiko Kino, Winifred Burnett Smith
musique : Mukul
durée 35 mn

PUSH
Chorégraphie Russell Maliphant
Lumières Michael Hulls
Danseurs : Julie Guibert, Alexandra Varona
musique : Andy Cowton
durée 35 mn

Notes de création

Pendant ces dix dernières années de collaboration, Russell Maliphant et l’éclairagiste Michael Hulls ont développé une relation créative très riche. Ils ont exploré les modalités selon lesquelles le mouvement et la lumière se confrontent et se redéfinissent mutuellement. Ils ont créé ensemble des pièces reconnues : Shift, Knot, Sheer, Broken Fall (pour George Piper Dances et le Royal Ballet).

En 2003, Russell Maliphant, travaille pour la première fois avec une compagnie de 5 danseurs dans un programme qui est présenté au Royaume uni, en France, à Berlin, Prague et en Ouzbékistan, avec succès.
Russell Maliphant souhaite avec cette création développer ce travail, en y incorporant la technologie d’éclairages en mouvement ainsi que des éléments scéniques.

ECLAIRAGES EN MOUVEMENT

Les développements technologiques récents ont eu pour conséquence plus de qualité esthétique des lumières, grâce à une utilisation de mouvements plus lents, plus doux et un bulbe en tungstène avec variateur. Ceci signifie qu’au lieu d’être simplement utilisé pour les changements de scènes, et des effets, le mouvement de la lumière peut être conçu, vu et incorporé à la chorégraphie.
Notre point d’intérêt : comment la lumière affecte la perception d’un personnage, par son emplacement, sa direction, son intensité, ainsi que la forme de ce personnage en relation avec le cadre et l’espace défini par cette lumière. Ce qui donne une nouvelle dimension intéressante à ce processus c’est la possibilité des éclairages à changer de façon imperceptible de dimension, de forme, d’angle avec fluidité et précision.

Ceci crée une nouvelle dimension où la lumière même s’accapare le langage du mouvement, entrée et sortie de l’espace, ouverture et fermeture, expansion et contraction.
La nouvelle dimension réside là où le travail conjoint avec la technologie peut donner une nouvelle dimension à l’art, et Russell Maliphant, veut être à l’avant-garde de cette exploration/développement.

Plus d’infos : http://www.rmcompany.co.uk/ (site en anglais)