accessibilité

Archives saison 2013 - 2014

 
 

Poète  

Christophe Tarkos

Partager
 

Christophe Tarkos (1964-2004) a développé un activisme poétique d’une énergie sans pareille. Il est intervenu dans un nombre incalculable de fanzines et de revues, des plus petites, confidentielles et artisanales, au plus prestigieuses (dont Doc(k)s, TTC et Nioques).

Il a également publié chez un grand nombre de petits et micro-éditeurs. Il crée les revues RR avec Stéphane Bérard, Quaderno avec Philippe Beck, Poéziprolétèr avec Katlin Molnar et Pascal Doury et a lancé de nombreuses aventures éditoriales underground avec Charles Pennequin.

Sa poésie s’inscrit dans le projet général de vivifier et de défendre la langue française : « Je suis un poète qui défend la langue française contre sa dégénérescence, je suis un poète qui sauve sa langue, en la faisant travailler, en la faisant vivre, en la faisant bouger ». Ce travail de la langue repose dans son oeuvre sur un passage à la limite, fruit d’un travail de rumination minimaliste. Cette rumination correspond à un travail de subversion poétique où les règles instituées éclatent pour donner naissance à une parole autre, un horizon de possibles inusités.

La poésie de C. Tarkos est acte de déconstruction périlleux qui tente d’aboutir à la libération d’une langue perçue comme aliénée au risque de l’incompréhension et du mutisme. Formidable performer en tant qu’improvisateur génial de sa poésie, il participa au renouvellement de la poésie en France en multipliant les interventions publiques.

 

 
 
 
 
Haut de page