archives
06
07

Pierre Droulers

Inouï


Cette pièce chorégraphique a été conçue comme « un lieu ouvert au rêve ». Le sensible surgit dans la restitution d’un geste avec ses détails les plus infimes. Inouï propose des seuils de consciences intensifiées mises en valeur par des matières sonores, des filtres de lumières qui se jouent des textures, des peaux, des surfaces tactiles.
Dans cette « fable et danse », de l’un à l’un, sept personnes se démultiplient et se recomposent.
INOUÏ, comme NU, comme UN, comme NOUS, comme OUI...