archives
ss
ce

Phèdre, l’histoire


À Trézène, Phèdre, seconde épouse du roi Thésée, est amoureuse de son beau-fils
Hippolyte. Cette passion lui semble si monstrueuse qu’elle souhaite mourir plutôt que
d’avouer son amour. Elle confie à OEnone, sa nourrice, l’origine du mal qui la consume. Bientôt circule la rumeur de la mort de Thésée, absent depuis de longs mois.

Phèdre consulte Hippolyte ; mais, troublée par la présence du jeune homme, elle
finit par lui avouer qu’elle l’aime. Hippolyte s’enfuit, horrifié.

Thésée serait vivant, apprend-on aussitôt après. Phèdre mesure l’horreur de sa situation.
OEnone lui suggère d’accuser Hippolyte de tentative de viol. Phèdre s’indigne, puis,
accablée, laisse OEnone agir à sa guise.

Celle-ci le dénonce à Thésée dès son retour. Désespoir et fureur de Thésée. Pour
preuve de son innocence, Hippolyte lui révèle qu’il aime Aricie. Thésée ne le croit pas.
Honteuse et repentante, Phèdre accourt pour lui révéler la vérité. Mais elle apprend par la
bouche d’OEnone qu’Hippolyte aime Aricie. Jalouse, elle décide de ne rien dire. Malgré
l’intervention d’Aricie, Thésée demande à Neptune de punir son fils.

Le suicide d’OEnone, désespérée de se voir condamnée par Phèdre, le trouble. Trop
tard. Un dragon, surgi de la mer sur ordre de Neptune, tue Hippolyte. Phèdre avoue son
crime à Thésée et s’empoisonne.