archives
ss
ce

Oh Boy ! parcours


Olivier LETELLIER comédien - conteur - metteur en scène

Après s’être formé à l’école Internationale de théâtre Jacques Lecoq, il a joué sous la direction d’Alain Mollot, Marc Delaruelle et Sara Veron. Il a souvent travaillé avec des jeunes en tant que professeur au conservatoire de Champigny, intervenant en milieu scolaire, ou metteur en scène pour des projets associatifs.
Il a découvert le conte avec Gigi Bigot et s’est formé auprès d’Abbi Patrix, Pépito Matéo et Muriel Bloch. Il est un partenaire privilégié de la Maison du Conte de Chevilly-Larue depuis plusieurs années. Il s’est mis en scène dans L’Homme de fer.
Valérie Briffod et Cécile Delhomeau lui ont confié la mise en scène de leurs spectacles de conte. Il a assisté Catherine Verlaguet dans la mise en scène de son texte Chacun son dû. Yannick Jaulin l’a invité à créer son texte La légende de Monsieur Chance, sur une musique de Martin Matalon avec l’Orchestre National de Lorraine.
Il a créé avec le Théâtre du mouvement « Equilibre Instable III », mis en scène par Yves Marc. Il a également créé et interprété en 2007 « La mort du Roi Tsongor » d’après le roman de Laurent Gaudé.

Olivier Letellier, c’est d’abord une rencontre ensoleillée et complice depuis le jour
où il a débarqué avec générosité dans le cercle des menteurs-tchatcheurs
de La maison du conte. C’est un type qui s’engage dans l’art vivant comme
dans la vie, sans arrière pensée… un fabriquant d’images, un campeur d’espaces,
un inventeur de formes à bras le cœur. Avec lui, tout prend forme : les histoires
se bougent, la parole devient mouvement, le geste résonne
et le lieu prend du volume… ça swingue à tous les étages !
Pépito Matéo

Catherine VERLAGUET auteure

Née en 1977, elle intègre la section d’Art Dramatique du Conservatoire de Toulouse à 16 ans, puis rejoint celui de Marseille deux ans plus tard. Parallèlement, elle poursuit des études théâtrales dans les universités d’Aix-en-Provence puis de Nanterre et commence à se produire en tant que comédienne. En 2000, elle gagne le prix de la Nouvelle Est Varoise avec « Vent de nuit dans l’arrière pays » et une diffusion sur France Info d’une autre nouvelle « le temps de vivre ». En 2001, les éditions Les Cygnes publient son premier roman « Sous l’archet d’une contrebasse » et elle fonde la compagnie Les Iris avec laquelle elle monte « Amies de longue date » puis « Chacun son dû » en 2003 (textes publiés aux éd. « Les cygnes »). En 2006, on lui commande une adaptation théâtrale de « Sa Majesté des Mouches » de W. Golding. Puis, pour le théâtre de la Jacquerie, elle travaille sur l’adaptation de « La fin d’une liaison » de G. Greene avec Alain Mollot (première prévue en Nov.2009) et écrit sa première pièce pour enfant « L’œuf et la poule » (première prévue en Octobre 2010).
Depuis 2007, elle travaille avec différents producteurs pour la télévision, vit entre la France et l’Angleterre et continue de s’épanouir grâce à l’écriture théâtrale !

Lionel ERDOGAN comédien

Né d’un père kurde et d’une mère polonaise en 1984, il grandit en banlieue parisienne. A sa sortie du conservatoire de théâtre de Champigny, il continue sa formation à l’école du Studio d’Asnière auprès de Jean Louis Martin Barbaz. Au théâtre il joue Valletti, Azama Fréchette, Goldoni, Durringer. Il est dirigé par Marie Normand, Etienne Charasson, Jean-François Perrier, Guillaume Servely et Olivier Letellier. Il tourne dans différents court-métrages avec David Fonseca, Benjamin Bézat et Pascal Bernard. Il vit à Paris et encadre régulièrement des ateliers théâtre pour le plus jeunes.

Lionel MAHE créateur lumière

Passionné d’image, il suit une formation de régie lumière au C.F.P.T.S. Il exerce ensuite à « L’espace acteur » théâtre parisien dirigé par Guy Shelley où il rencontre divers familles théâtrales. (Samuel Tasinaje, Alexandra Stewart, Claude Bernhardt…)
Ces rencontres vont le sensibiliser au travail de direction d’acteur et de son rapport à l’espace. Il assistera notamment Philippe Lacombe à la lumière.
Il accompagne ensuite divers compagnies essentiellement comme régisseur lumière et rencontre des éclairagistes comme André Diot, Christian Bréan, Jacques Rouveyrollis… Puis il crée les lumières des compagnies avec qui lesquelles il travaille. Une rencontre déterminante avec Nacera Belaza, chorégraphe, lui permet d’orienter son travail dans la précision du langage de la lumière en rapport avec l’acteur.
Il est amené à travailler en Algérie où il rencontre le chef d’orchestre national Amin Kouider pour qui il éclaire Mme Butterfly et Rigoletto. Il a travaillé avec les metteurs en scène : Jean Luc Tardieu, Daniel Bouvier, Yves Marc, Claude Bernhardt, Pierre Alexandre Jauffret, Jérôme Pisani, Michel Cochet, Thomas Le Douarec, Olivier Letellier,… a travaillé à l’Opéra Royal de Suède à Stockholm et exploité de nombreux spectacles à travers l’Europe et le Maghreb.
Il a réalisé un court métrage Terzo incommodo et participé à L’an 2000 ou presque rien, court métrage de François Ozon.

Mikaël PLUNIAN créateur sonore

Mikael Plunian est un compositeur, musicien et performer, né en France en 1975.
Musicien autodidacte, il participe à différents projets musicaux depuis 1998. Musique électronique, Rock, Théatre, Poésie Sonore...
En 1998, Il fonde le groupe Shane Cough et en 2003 le groupe Fatale, avec lesquels il réalise 3 albums et tourne en France et en Europe.
Depuis 2002, Il collabore en tant que compositeur à des projets de théâtre, de danse, et de poésie sonore, développant un travail de création musicale et d’improvisation live, de recherche sur la musicalité du langage, sur la création d’espaces sonores. Il travaille notamment avec les metteurs en scène Patricia Allio (Fr), Eléonore Weber (Fr), Le Théatre des Lucioles (Fr), Benjamin Guyot (Fr), Lamya Régragui (Fr), NicoNote (It), Silvano Voltolina (It), Camilla Graff Junior (Dan/All).