archives
ss
ce

Oh Boy ! l’histoire


Quand Barthélémy Morlevent, 26 ans, reçoit une convocation de la juge des tutelles, il se demande ce qu’il a fait. Quand il y retrouve sa demi-sœur Josiane, il se demande de quoi elle va encore l’accuser. Lorsqu’il découvre qu’il a un demi-frère, Siméon (14 ans) et deux demi-sœurs, Morgane (11 ans) et Venise (5 ans) orphelins, il se dit que ce n’est pas la première fois que son père abandonne des gosses.
Et quand la juge lui apprend qu’il doit être leur tuteur, il se demande où est la porte.

Bart est mis à l’essai. Tous les samedis, les enfants quittent leur foyer et débarquent chez lui. Bart est vite soulagé : ils s’occupent très bien d’eux-mêmes. Et bientôt, il se surprend même à les attendre.
Puis, il y a ce samedi où Bart découvre des tâches sur le bras de son frère. À Siméon, le médecin parle d’anémie. À Bart, il dit la vérité : leucémie. La vérité, c’est que Siméon aurait été davantage capable de gérer la situation que Bart.

Le service du professeur Monvoisin demande à Siméon de choisir un objectif, pour que son mental reste fort : en terminale à 14 ans, il veut avoir son bac. Tous les jours, alors que son frère s’affaiblit, que Venise est de plus en plus souvent « kidnappée » par Josiane et que Morgane est oubliée au foyer, Bart court entre hôpital et lycée. Le jour où Siméon n’ouvre plus les yeux, le professeur Monvoisin tient la main de Barthélémy qui tourne vaillamment de l’œil en faisant don de ses plaquettes.
De son côté, Morgane craque : ils avaient fait le jurement de ne jamais être séparés ! La juge tape du poing sur la table : si Josiane veut continuer à voir Venise, il faut qu’elle prenne Morgane avec.

Siméon vainc son cancer et s’installe en convalescence chez son frère. Les filles peuvent enfin le voir régulièrement.
Une conciliation familiale des cinq Morlevent a lieu chez une psychologue : Josiane et Bart, pour le bien des enfants, doivent s’entendre. Bart parle du mépris de sa sœur, Josiane de sa jalousie : depuis tout petit, tout le monde préfère Bart. Sauf leur père ! s’exclame Bart : pour elle, il est resté, alors que pour lui… Son père ne l’a pas abandonné, précise Josiane : il ne savait pas qu’il était en route ! D’un seul coup, le cœur de Bart est soulagé d’un poids.

Siméon obtient son bac. La juge accorde la tutelle des trois enfants à Josiane, mais Siméon choisit de rester vivre chez son grand frère.
Barthélémy invite le professeur Monvoisin à diner…
Maintenant, ils forment tous une vraie famille.