archives
11
12
danse

Odile Duboc

Boléro 2


durée  17 mn
dimanche
13 novembre
2011
13 novembre
Théâtre de Cavaillon
Suivi de Camille Claudel, Correspondances de Françoise Sliwka

Un duo tout en nuances qui
pourrait être un boléro d’amour.
Les corps, pourtant rivés au sol,
s’élancent, s’abandonnent et
s’enlacent, telle une sculpture
vivante de Camille Claudel.

« On voyage de l’effleurement au
repoussé (…) ici, les mains prennent,
appuient, s’agrippent, d’une façon
presque expressionniste. C’est un
toucher qui inclut l’arrivée sur
l’autre, l’effleurement, la caresse,
la pression, pour aller jusqu’au
contrepoids, jusqu’au porté.
La peau est visible, on accepte
toute la tessiture du toucher.
C’est un duo où l’on navigue entre
effleurer et rentrer dans la chair.
Le voyage consiste à entrer dans
la matière. (...) »
Emmanuelle Huynh


Distribution

chorégraphie : Odile Duboc

interpètes : Stéfany Ganachaud, Bruno Danjoux

musique : Maurice Ravel, Orchestre Symphonique de la RAI de Milan sous la direction de Sergiu Celibidache