archives
10
11
danse

Nathalie Pernette

Miniatures

durée  50 mn

La rose, danse d’offrande pour une rue piétonne,
l’apparition, fascination dansée pour terre glaise et quatre mains,
l’insomnie, une célébration du tactile,
les oignons, partition pour deux corps et dix couches de vêtements.

Quatre Miniatures en continu pour un émerveillement ininterrompu. Chaque lieu est choisi avec attention, fragilité, humanité et quand soudain la danse y déambule avec jouissance, il est alors un point d’ancrage dont on se libère, d’où l’on s’élance vers d’autres mondes étranges et fantastiques. Etre ainsi au plus près du public, de l’intime de chacun et offrir à ses yeux, jusqu’au « grain de peau » de la danse, à son envie, l’exploration, l’aventure des corps. Les spectateurs, sous le charme singulier d’un maître de cérémonie - conteur ayant pour compères Edgar Poe, Julio Cortazar, Jacques Strenber ou Gogol - quittent peu à peu le mot pour se donner corps et âme au mouvement.


Miniatures @ Sébastien Laurent
Miniatures @ Sébastien Laurent
Miniatures @ Sébastien Laurent
Miniatures @ Sébastien Laurent
Miniatures @ Sébastien Laurent
Miniatures @ Sébastien Laurent
Miniatures @ Sébastien Laurent
Miniatures @ Sébastien Laurent

Distribution

chorégraphie : Nathalie Pernette
assistée de Regina Meier

les danseurs : Lucien Brabec, Lisa Guerrero

maître de cérémonie, conteur... : Franck Gervais
musique : Einstürzende Neubauten (die Wellen) ou Franck Gervais

crédits photos : Sébastien Laurent

Création printemps 2009

Mentions

coproduction : Compagnie Pernette / Association NA, Les Pronomade(s) en haute Garonne / CNAR Encausse-les-Thermes, L’Abattoir / CNAR Chalon-sur-Saône, Le Moulin Fondu / CNAR Noisy-le-Sec, Le Citron Jaune / CNAR Port Saint Louis

La Compagnie est aidée par le Ministère de la Culture et de la Communication / Direction Régionale des Affaires Culturelles de Franche-Comté, au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique conventionnée, le Conseil régional de Franche-Comté, la Ville de Besançon, le Conseil général du Doubs.