archives
17
18
théâtre

Milan Kundera
Mélanie Leray

La pesanteur est-elle vraiment atroce et belle la légèreté ?


durée 1 h 30
vendredi
17 novembre
2017
La Garance

Atelier-Spectacle de la 9e promotion de l’École du Théâtre National de Bretagne

Toute jeune, Mélanie Leray est éblouie par L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera, écrit en 1982, et publié en France en 1984. À l’invitation de l’école du TNB, elle réinterroge cette oeuvre avec sept élèves comédiens en 3e année d’études. À l’issue d’une semaine d’exploration réalisée en 2e année, ils poursuivent le travail de recherche lors d’un atelier de 4 semaines, les impliquant à chaque étape du processus de création (costumes, lumières, son, mise en scène…).

L’intrigue débute à Prague, en 1968, juste avant les « Événements » du printemps et se situe principalement dans cette ville. Quatre figures principales : Tomas, Teresa, Sabina et Franz. L’histoire d’amour entre Thomas et Teresa que tout semble opposer et le parcours de la libertine Sabina et son amant Franz dans le paysage politique complexe de l’Europe de l’Est sont les prétextes à une réflexion sur l’existence, l’opposition entre l’âme et le corps, la légèreté et la pesanteur, le kitch, l’amour, le hasard, la faiblesse…
« La pesanteur est-elle vraiment atroce et belle la légèreté ? » est un atelier-spectacle que j’imagine sous forme de déambulation politique, philosophique, érotique et esthétique porté par la langue de Milan Kundera, nourri par le travail d’improvisation des acteurs et par une création vidéo principalement filmée en direct.
_ Mélanie Leray


Distribution

Mise en scène et adaptation Mélanie Leray
Interprètes Nathan Jousni, Arnold Mensah, Nikita Faulon, Martin Bouligand, Diane Pasquet, Léa Schweitzer, Thibaud Boursier

Première parution de l’oeuvre en 1984
Texte revu par l’auteur. Nouvelle édition en 2007, Collection Blanche, Gallimard

Mentions

Production École du Théâtre National de Bretagne