archives
ss
ce

Metteur en scène, comédien

Marcial Di Fonzo Bo


Marcial Di Fonzo Bo est né à Buenos Aires, vit et travaille à Paris
depuis 1987. Il fait partie du collectif d’acteurs le Théâtre des Lucioles
depuis sa création en 1994.
Avec la compagnie, il met en scène de nombreux auteurs contemporains tels que Copi, Leslie Kaplan, Rodrigo Garcia, Lars Noren, Alejandro Tantanian, Philipe Minyana, R.M. Fassbinder, P.P. Pasolini ou Jean Genet.

Comme comédien, il est dirigé au théâtre par Claude Régy, Matthias
Langhoff, Rodrigo Garcia, Olivier Py, Jean-Baptiste Sastre, Luc
Bondy, Christophe Honoré, entre autres.
En 1995, il reçoit le prix de la révélation théâtrale du syndicat de la critique, ainsi que celui du
meilleur acteur de l’année à Barcelone pour son interprétation du rôle titre de Richard III mis en scène par Matthias Langhoff.
En 2004, le même syndicat de la critique lui décerne le prix du meilleur acteur pour Munequita ou jurons de mourir avec gloire de Alejandro Tantanian mis en scène par Matthias Langhoff et Le couloir de Philipe Minyana, mis en scène par Fréderic Maragnani.

Au cinéma, il a tourné avec Claude Mourieras, Emilie Deleuze, Christophe Honoré, Stéphane Guisti, François Favrat et Brigitte Roüan, entre autres.

A l’Opéra, il a mis en scène La Grotta di Trofonio, dirigé par Christophe Rousset, à l’Opéra
de Lausanne, Surragates Cities de Heiner Goebbels. Il a participé comme récitant, dans
Lélio de Berlioz, sous la direction de Philipe Herreweghe, ou encore dans Egmont de
Beethoven et Le roi David de Honneguer à l’Opéra de Sao Paulo.

En 2008, il entame une collaboration de longue haleine avec l’auteur argentin Rafael Spregelburd. Il met en scène cette année-là, de concert avec Elise Vigier, la sixième pièce
de l’Heptalogie de Hieronymus Bosch La Estupidez, créé au Théâtre National de Chaillot, puis repris dans une tournée nationale. En 2009, ils créent La Paranoïa au Théâtre National
de Chaillot et avec Pierre Maillet La Panique avec les étudiants comédiens du Théâtre des
Teintureries de Lausanne.

En 2010, il co-écrit avec la chanteuse Claire Diterzi Rosa la Rouge, prix du meilleur
spectacle musical du Syndicat de la Critique. Cette même saison, il part à Moscou pour
mettre en scène La Tour de la défense au MKHAT Théâtre d’Art.
Pour le festival d’Automne 2010, il signe la mise en scène de Push up de Roland Schimmelpfenning dans le cadre de Paroles d’Acteurs et met en scène La Mère de Florian Zeller au Petit Théâtre de Paris, pour lequel Catherine Hiegel recevra le Molière de la
meilleure comédienne en 2011.

Au cinéma, en 2011, il est dirigé par Woody Allen dans Midnight in Paris et Maiëwen dans
Polisse. En janvier 2012, il met en scène Lucide de Rafael Spregelburd au Théâtre Marigny avec Karin Viard, Micha Lescot, Léa Drucker et Philippe Vieux. En mars 2012, il signe la mise en scène de Cosi fan tutte, direction musicale de Christophe
Rousset, à l’Opéra de Dijon.