Mazan, commune Nomade(s) (dé)confi.née

 

jeudi 4 juin 2020

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Caroline Maritan, je suis responsable du service communication/événementiel de la commune de Mazan et en charge de la programmation culturelle. La Ville propose en effet une programmation dans la salle polyvalente de la Boiserie, dont la scène accueille de nombreuses disciplines : musique, danse, théâtre... Cette salle est un espace architectural absolument unique. Située au milieu des vignes, elle est entièrement réalisée en bois du Ventoux et isolée en paille, parfaitement écologique ! Sa structure est à la fois enveloppante et très ouverte sur le paysage. Tous les artistes que nous recevons ressentent la sérénité de ce lieu. "On y est bien", c’est un peu notre leitmotiv, que le public se sente bien ici, en contact avec les artistes du spectacle vivant. Ce travail de programmation pour la Boiserie est réalisé en équipe, équipe dynamisée par Roselyne Sultana, adjointe au Maire en charge de la culture.

Comment cette période de crise sanitaire est vécue dans votre commune ?

Les services municipaux n’ont jamais cessé leur activité depuis le 12 mars, date à laquelle de nombreux agents ont été placés en télétravail et la mairie a fermé ses portes. Pour ma part, je suis restée chez moi, en télétravail. J’ai partagé le bureau et l’ordinateur de la maison avec mes trois enfants, ce qui n’a pas toujours été simple ! C’est par le mail et le téléphone que j’ai gardé un lien constant avec la direction des services municipaux et avec les élus. En mairie, un accueil téléphonique a été maintenu pendant deux mois et un plan de continuité du service public a été mis en œuvre pour assurer les missions prioritaires de la commune : état civil, information communication, urbanisme, etc. L’information des usagers a fait partie des priorités de la commune : site, page Facebook, panneaux lumineux, bulletin, presse.

Et au niveau culturel ?

La Boiserie a bien évidemment fermé ses portes au public, la programmation a été stoppée net. En mars, deux spectacles programmés par la Ville n’ont pas pu avoir lieu : Raging Bull (Caliband théâtre) et Arsène et Coquelicot de la Senna’ga compagnie (Festo pitcho a été annulé). Cet arrêt a été brutal et j’ai mis un peu de temps à réaliser que la saison 2019/2020 était terminée. J’ai envoyé au public de la Boiserie une lettre, pour les informer de l’essentiel, j’ai continué de partager des informations sur la page Facebook... Nous sommes aussi en lien avec les autres utilisateurs de la Boiserie, les particuliers, les associations ou les organismes extérieurs à qui nous la louons ou la mettons à disposition. Nous les avons informés, via le site de la Ville, de la fermeture de la salle. Ce qui est assez frustrant c’est de ne pas avoir de date de réouverture, ni même de perspectives. Pourrons-nous accueillir à nouveau du public et comment ? En mai, deux nouveaux événements devaient voir le jour et vont être reportés en 2021, un événement littéraire et musical « Maz’en mots », avec la Compagnie Kit, et le Bal du Géant avec deux partenaires (Live de l’Oulle et le Filproduction). Nous essayons de reporter les spectacles qui peuvent l’être, à l’automne par exemple ou bien en 2021. Mais nous n’avons aucune certitude quant à la reprise des spectacles en octobre.

Quel regard avez-vous sur la place de la culture ces prochains mois ?

J’ai du mal à me projeter justement, je suis dans l’attente... Même si je construis une saison qui propose au public des rendez-vous autour du théâtre, arts du cirque, musique, film... Nous avons de très belles propositions musicales, musique baroque, électronique, instrumentale, c’est très varié. Je voudrais que ces spectacles puissent être accueillis et que les artistes qui les portent rencontrent notre public mais aussi, de façon privilégiée, les collégiens, les écoliers de Mazan. L’équipe municipale en place autour du Maire Aimé Navello place la culture au cœur de ses ambitions, pour apporter aux Mazanais des spectacles de qualité, dans toutes les disciplines, comme une ouverture sur le monde et la société contemporaine. Danse, musique, théâtre, la Boiserie accueille tous les genres avec autant de plaisir et soutient la création en programmant le plus possible. Nous espérons accueillir en septembre le spectacle en plein air des Nomade(s) de la Garance et pouvoir revoir notre public dès la rentrée.

Caroline Maritan, Direction de la Communication et de l’événementiel pour la Commune de Mazan