accessibilité

Archives saison 2007-2008

Tangentes - photo Christophe Raynaud de Lage (cliquez pour agrandir)
Tangentes - photo Christophe Raynaud de Lage (cliquez pour agrandir)
Tangentes - photo Christophe Raynaud de Lage (cliquez pour agrandir)
Tangentes - photo Christophe Raynaud de Lage (cliquez pour agrandir)
Tangentes - photo Christophe Raynaud de Lage (cliquez pour agrandir)
Tangentes - photo Christophe Raynaud de Lage (cliquez pour agrandir)
jeudi
21 février
19 h

 

vendredi
22 février
20 h 30
Théâtre de Cavaillon

Mathurin Bolze  

Tangentes

Partager
 

En partenariat avec les Hivernales d’Avignon

Mathurin Bolze est trampoliniste.
Avec d’autres circassiens, d’après des textes de Imre Kertész, Jorge Semprun, Robert Antelme, il tente de révéler ce qu’est un homme et comment il est « point de résistance ».
Sur scène, diverses machines qui témoignent d’un monde où tout pousse à courir. Mais il y a celui qui tourne la roue et celui qui tente de rester dedans.

 

Tangentes

Des agrès de cirque (trampoline, tapis roulants, mât chinois, grande roue de bois creuse) et de drôles de machines au service d’une performance où il est question d’espace-temps, de machines à mouvement, de mouvement de pensée, du mouvement sur place (sans déplacement) et du corps immobile qui se déplace (en mouvement) !
Un nouveau voyage aérien, qui relève du cirque, de la danse et du théâtre, amenant le spectateur vers une autre appréhension de la gravité, de la chute et de l’émotion. Suspendu physiquement en l’air, l’Acrobate invente son propre langage expressif… Mobile sans se déplacer, immobile en déplacement, il marche sur les murs, se dédouble en une danse aérienne avec son ombre... un univers magique de folles figures, tout en grâce et en humour.
Mathurin Bolze fait partie de ceux-là qui rêvent d’envols, mais inversant la donne, il n’essaye pas de voler ou même de vivre perché comme le baron du roman d’Italo Calvino, il crée tout simplement un nouvel espace. Il bouleverse toutes les données. En un mot, il prend la ou les tangentes. Dès lors, il peut, en toute impunité, se déplacer dans les airs, marcher à l’horizontale, à la verticale, en biais, de travers...
Ne restait plus en somme à l’acrobate-danseur-explorateur des espaces infinis et à ses camarades d’aventure qu’à explorer leur nouveau dispositif insensé, leur nouvel univers.

« De ce qu’est un homme et comment il est point de résistance ? Sur scène il y a des tapis roulants, une roue, du trampoline, des moteurs et leur raffut, de l’écriture musicale. Ils témoignent d’un rapport au monde où tout pousse courir, ou plutôt d’un univers où certains décident que d’autres courront Il y a celui qui décide de l’acharnement nécessaire, celui qui fait tourner la roue et celui qui tente de rester dedans. »

Mathurin Bolze est un homme volant, trampoliniste, issu du collectif de cirque Anomalie. Avec d’autres artistes, circassiens et musiciens, il a élaboré un spectacle très poétique pour tenter de rendre visible nos aspirations incessantes, douloureuses et indicibles à vouloir être ensemble dans l’altérité, d’après notamment des textes de Imre Kertész, Jorge Semprun, ou Robert Antelme. Un rapport au monde où tout pousse à courir, où certains décident que d’autres courront plus ou moins vite. Il y a celui qui décide de l’acharnement nécessaire, celui qui fait tourner la roue et celui qui tente de rester dedans.
Un spectacle d’images bouleversant d’humanité.

un atelier pour le regard est proposé autour de ce spectacle le samedi 23 février.

_
Le site des Hivernales d’Avignon

Distribution

Une pièce de cirque pour 4 acrobates

Conception : Mathurin Bolze
Artistes de cirque : Mathurin Bolze, Marie Anne Michel,
Abdeliazide Senhadji, Mathias Tiberghien

Scénographie : Goury
Création Lumières : Christian Dubet
Musique : Akosh S.
Régie générale, régie son : Jérôme Fevre
Régie Lumières : Jérémie Cusenier en alternance avec Sebastien Lamouret
Régie plateau : Ollivier Philippo
Réalisation des costumes : Myriam Remoissenet
Remerciement à Martine Cendre (collaboration artistique)

- durée estimée : 1h15

 :: :: ::

Le spectacle a été créé le 15 décembre 2005 aux Nouvelles Subsistances (Lyon)

Coproduction :
Compagnie les mains, les pieds et la tête aussi, Centre des arts du cirque de Basse Normandie, Fondazione Musica Per Roma, Pôle Cirque Cévennes et Languedoc-Roussillon : La Verrerie d’Alès/Fabrique de cirque et le Cratère/Scène Nationale d’Alès, Centre Culturel Agora – scène conventionnée de Boulazac, Comédie de Béthune.

Coproduction et accueil en résidence de création :
Nouvelles Subsistances – Laboratoire de création artistique, Scène nationale de Sénart, Ferme du Buisson – scène nationale de Marne la Vallée.

Avec le soutien de : Ministère de la Culture et de la Communication DMDTS / DRAC Rhône-Alpes REGION Rhône-Alpes, ADAMI « aide à la création et à la diffusion des artistes-interprètes », SPEDIDAM.

Les Hivernales 2008

"En apesanteur"

Ouverture ! Retouramont “Vide Accordé”

- Cie Le Guetteur / Luc Petton
“La confidence des oiseaux”

- Vernissage exposition
Denis Darsacq & performance Olivier Farge

- Cie Archaos & Sylvie Guillermin “Parallèle 26”

- Cie Carlotta Ikeda “Uchuu Cabaret” (création)

- Ingeborg Liptay Maysha
“Les ailes de la gravité” (création)

- Kitsou Dubois “L’Espace d’un Instant”

- Cie Moglice Von Verx “Une jambe n’est pas une aile”

- Cie 9.81 / Eric Lecomte “9.81”

- Cie Grenade / Josette Baïz “Les Araignées de Mars”

- Cie Les mains, les pieds et la tête aussi/ Mathurin
Bolze
"Tangentes"

- Cie Mossoux Bonté “Khoom”

- Cie Nö / Jutta Knödler “La voix de l’autre”

- Veronica Vallecillo “ALb’atroz le temps de la chute
solo sous surveillance” (création)

- Hervé Diasnas “Le rêve des ombres” (avant-première)

Pour les horaires et les lieux :
www.hivernales-avignon.com

Les Hivernales d’Avignon
La Manutention, 4 rue escalier Sainte-Anne - Avignon
réservations : 04 90 82 33 12

 
 
 
 
Haut de page