accessibilité
(cliquez pour agrandir)
Marion Lévy 
Partager
 

Après sa formation au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers de 1987 à 1989, Marion Levy participe aux travaux chorégraphiques de Claude Brumachon, Michelle-Anne de Mey et rencontre Philippe Decouflé pour le défile du Bicentenaire. De 1989 à 1996 elle est membre de la compagnie Rosas dirigée par Anne-Térésa de Keersmaeker et elle tourne atour du monde avec la compagnie.

En 1997, Marion fonde la compagnie Didascalie. Elle crée L’Amusette pour le Bal Moderne au Théâtre National de Chaillot, Solo à Mont Saint-­Aignan, dans le cadre du festival Octobre en Normandie et Bakerfix, inspiré des mémoires de Joséphine Baker avec Arthur H présenté en France et en Belgique, La Langue des Cygnes avec Denis Lavant au festival de Villeneuve-­sur-­Lot, Duophonie avec Michaël Lévinas pour l’ouverture de la Cité de la Musique à Strasbourg. Elle co-­réalise avec Emmanuel Salinger le court-­métrage I. Elle collabore pour le théâtre et le cinéma avec Victor Gautier-­Martin, Bérengère Bonvoisin, Jean-­Paul Salomé, Pascal Rambert, Cécile Backès, Christian Schiaretti, Yolande Zauberman, Philippe Calvario, Yves Beaunesne, Thierry de Peretti et Emmanuel Demarcy-­Mota.

Parallèlement elle enseigne à la Ménagerie de Verre et au Conservatoire d’Art Dramatique de Paris et danse pour Laurent Pelly dans Platée de Rameau à l’Opéra Garnier.

Le spectacle En somme ! est créé au Théâtre National de
Chaillot en janvier 2009. En septembre 2009, elle crée avec Fabrice Melquiot Miss electricity dans le cadre de la nuit blanche, à l’Institut Français de Madrid. En janvier 2012, elle crée le spectacle Dans le ventre du loup au Théâtre National de Chaillot, puis en juillet 2012, elle crée et interprète la chorégraphie de L’Histoire du soldat pour le théâtre de Matsumoto au Japon.

 
Separateur

Parcours de fidélité

 
2014 - 2015   Dans le ventre du loup

En savoir plus

 
Picto Facebbok
 
 
Haut de page