archives
06
07

Marion Aubert

Les aventures de Nathalie Nicole Nicole (résidence de création)


Marion Aubert, l’auteure du spectacle Les Histrions (détail) que nous accueillons les 16 et 17 février, travaillera à la Scène nationale sur sa prochaine création :

" Les Aventures de
Nathalie Nicole Nicole
Epopée minuscule "

par Marion Aubert

1/ Naissance des enfants-diables.

A l’origine, j’avais envie d’écrire une pièce pour enfants. Hélas. Très vite, mes personnages se sont retournés contre moi. En plein hiver, je me suis retrouvée avec des héros-enfants bien trop sanguinaires pour être présentés n’importe où. Alors, lancée dans cette voie diabolique, j’ai décidé d’aggraver leur cas. J’ai donc étudié scrupuleusement L’Enfer de Dante et quelques dictionnaires ès sorcellerie.
Mal m’en a pris. Traumatisés par ce travail acharné sur la cruauté, mes enfants-diables (Nathalie Nicole Nicole, Michel Chef-Chef et Cléo) sont devenus complètement fous.

2/ Naissance des enfants fous.

Dès lors, une histoire approfondie de la folie enfantine s’imposait (délires panthéistes, enfants-soldats parés pour la guerre, et, peut-être est-ce plus terrible encore, dérives vers des mondes imaginaires).

3/ Le monde minuscule de Nathalie Nicole Nicole. Géographie.

A la fin (c’est à dire il y a deux jours à peine), j’avais enfin créé un monde minuscule. Le monde de Nathalie Nicole Nicole se situe donc quelque part entre Poujols et l’infini. Et mes enfants, lassés de leurs meurtres et trahisons en tout genre (assassinat de la maîtresse ; menaces à l’encontre des enfants du futur ; hold-up ; sabotages), sont enfin devenus des enfants vieux. Ou plutôt de vieux enfants sages. Résolument furieux certes, mais aussi calmés par toutes ces aventures. Tendres. Infiniment amoureux.

Marion Aubert

EXTRAIT
16. Six petites gouttes de sang.

LA MAÎTRESSE.
On ne peut pas tolérer des enfants comme ça.

L’ENFANT PRATIQUE.
Dit la maîtresse et puis, elle montre Nathalie du doigt. Elle montre Nathalie avec son long doigt crochu et puis, elle lui déchire le cœur. Depuis, Nathalie a toujours trois petites gouttes de sang sur sa blouse lorsqu’elle rentre de l’école mais elle ne dit rien.

MAMAN.
Tu as encore mangé comme une cochonne Nathalie.

L’ENFANT PRATIQUE.
Dit maman et puis, elle se désespère.

MAMAN.
Toutes ces lessives. Sais-tu où commence le désespoir Nathalie ?

L’ENFANT PRATIQUE.
Dit maman.

MAMAN.
Le désespoir commence avec une petite fille de trop.

L’ENFANT PRATIQUE.
Et puis, elle pointe Nathalie avec son grand doigt plein de vernis à ongle pas sec. Depuis, Nathalie, elle a toujours six petites gouttes de sang sur sa blouse lorsqu’elle sort de la maison, alors un jour, elle a décidé de partir.

Publication mai 2007 aux éditions Actes-Sud Papiers

Marion Aubert animera également un stage d’écriture et de jeu les 30 juin et 1er Juillet !

- Retrouvez le CV et quelques extraits vidéos de spectacles de Marion Aubert sur le site Théâtre Contemporain