archives
12
13
rencontre

Marie-José Mondzain / Nicolas Roméas

Autour du livre édité par Cassandre/Horschamp


durée 1 h 30
mardi
5 mars
2013
5 mars
Théâtre de Cavaillon

L’éducation populaire est l’un des mouvements les plus exaltants initié au lendemain de la Libération. Un succès foudroyant qui fut quelque peu remis en cause par ce que l’on a appelé la démocratisation culturelle. Aujourd’hui, nombre d’associations reprennent le flambeau un peu partout en France. N’est-il pourtant pas vital de faire vivre l’idée de la construction d’un être humain pensant, rêvant, imaginant hors de toute injonction économique ou politique ?

Paru en novembre 2012, l’ouvrage Education populaire, une utopie d’avenir, édité par la revue Cassandre/Horschamp, constitue à la fois un bilan de ce mouvement, et un appel à le poursuivre.
Il constituera un point de départ à la rencontre, animée conjointement par Marie-José Mondzain, philosophe, et Nicolas Roméas, directeur de la revue.


Marie-José Mondzain

Philosophe et écrivain, directrice de recherche au CNRS, elle étudie les doctrines de l’image, de l’icône et l’ensemble des productions visuelles. Si son travail l’emmène dans les civilisations des siècles passés, il se porte avant tout sur la place de l’image dans la société contemporaine.
Elle a notamment publié Homo spectator (Bayard Culture, 2007) et Images (à suivre), De la poursuite au cinéma et ailleurs (Bayard, 2011).

Nicolas Roméas

Alors producteur et journaliste à France Culture, Nicolas Roméas fonde en 1995 la revue Cassandre/Horschamp. Cette revue d’enquête, d’informations et de débats, traite - avec l’appui de sociologues, d’historiens et de chercheurs de différents champs - des problèmes de l’Art dans le monde d’aujourd’hui, ainsi que de la culture de façon plus générale, toujours en relation avec l’évolution de la société contemporaine. Elle est aujourd’hui co-dirigée par Nicolas Roméas et Valérie de saint-Do.