accessibilité

Archives saison 2013 - 2014

Marie Desplechin Compagnie (Mic)zzaj (cliquez pour agrandir)
Marie Desplechin Compagnie (Mic)zzaj (cliquez pour agrandir)
Marie Desplechin Compagnie (Mic)zzaj (cliquez pour agrandir)
Marie Desplechin Compagnie (Mic)zzaj (cliquez pour agrandir)
Marie Desplechin Compagnie (Mic)zzaj (cliquez pour agrandir)
mardi
14 janvier
20 h 30
Espace Folard, Morières-les-Avignon

 

mercredi
15 janvier
20 h 30

 

jeudi
16 janvier
20 h 30

 

vendredi
17 janvier
20 h 30
Salle de l’amitié, Les Paluds-de-Noves

 

samedi
18 janvier
20 h 30
durée 1 h 30
concert narratif sous casque

Marie Desplechin
Compagnie (Mic)zzaj  

Danbé Ressources documentaires

Vos réactions
Partager
 

Danbé, c’est la dignité en malinké. C’est l’histoire d’une jeune française, d’origine malienne, écrite par Marie Desplechin. C’est une narration apaisée dont la douceur s’oppose à une histoire de vie, pleine de dureté et de violence. C’est le fabuleux destin d’Aya Cissoko.

Aya est née à Paris en 1978. Son enfance est heureuse et lumineuse parmi les siens jusqu’à ce jour de novembre 1986 quand son père et sa petite sœur meurent dans l’incendie criminel de leur immeuble. Elle vit ensuite avec sa mère et son frère qui, quelques mois plus tard, sera emporté par une méningite. Aya, neuf ans, est alors précipitée dans la tragédie.

Élevée par une mère seule, tiraillée entre le respect de la tradition malienne et ses idées progressistes, Aya va très vite se réfugier et s’illustrer dans la pratique de la boxe. Elle devient championne du monde de boxe française en 1999 et 2003, puis de boxe anglaise en 2006.
Mais pourquoi cette histoire est-elle racontée dans un casque ? Le spectateur est ainsi au plus près du son, de la voix, de leurs nuances, de l’intime, le théâtre rejoint le concert, l’art radiophonique se mue en cinéma pour l’oreille.

 

Distribution

Texte Aya Cissoko et Marie Desplechin (Calmann-­Levy 2011)
Adaptation du texte Olivia Kryger
Création musicale et sonore Pierre Badaroux et Laurent Sellier
Création lumière et régie générale Frédéric Gillmann

Avec Olivia Kryger : voix parlée,
Pierre Badaroux : contrebasse, basse électrique, ukulélé, harmonium live electronic, voix
Laurent Sellier : guitare, guitare préparée, percussions, futujara, live electronic, voix.

Mentions

Production Compagnie (Mic)zzaj
Production/Diffusion Christine Anthonioz-­Blanc
Coproduction La Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration-­Paris, Le
Théâtre ‐ Scène nationale de Macon, le Bateau Feu, Scène nationale de
Dunkerque, La Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt, Le Carré Belle Feuille ‐ Boulogne, La Traverse ‐ le Bourget du Lac
Avec le soutien de la DRAC Rhône Alpes et le Conseil Général de la Savoie

 
 
 
 
Haut de page