accessibilité

Archives saison 2006-2007

 
 

Maguy Marin  

Ha Ha, étude sur le rire

Partager
 

Sept interprètes sont face à des pupitres munis d’une partition éclairée. Le reste de la scène est dans le noir. Soudain, l’une des danseuses est prise d’un fou rire qui contamine les autres. Plus loin, on distingue une quarantaine de silhouettes, assises de dos, immobiles. L’une d’entre-elles s’effondre. Les sept interprètes s’esclaffent alors de plus belle et rivalisent de plaisanteries grasses, sexistes et racistes. Le spectacle dessine ainsi, dans l’espace, une satire au vitriol - sur le mode du reflet - du divertissement le plus abject.

 

" La vie m’accorde le pouvoir de transformer en acte, quasiment à discrétion, un pur possible dont ce pouvoir n’altère pas la pureté.
A chaque instant, je peux faire savoir, par ce qui advient et qui l’instant d’avant n’était pas qu’il existe du possible et que ce possible provoque en moi quelque conscience instantanément présente, tandis qu’il me dispose de mille façons à en convoquer l’avènement. Je n’use pas de ce pouvoir pourtant, je n’use pas ce pouvoir ; tout le plaisir qu’il me donne vient de ce qu’il se tient toujours en réserve. Je sais qu’il est là et qu’à son premier branle les mots viendront, de la conscience, de l’être. "

L’intuition de l’instant, Gaston Bachelard (1932)

- samedi 17 février à 15h - Médiathèque la Durance (Cavaillon)
La médiathèque la Durance s’associe à la programmation de la Scène nationale, et propose dans le cadre de son Zoom sur la danse deux projections autour du parcours de Maguy Marin :
Maguy Marin ou le pari de la rencontre (1h25mn)
et Ram Dam (1h14mn), réalisés par Luc Riolon

- Maguy Marin avait la saison dernière répondu à une interview lorsqu’elle est venue jouer Ca, quand même.
Vous pouvez écouter cette interview dans LES RESSOURCES.

 
 
 
 
Haut de page