accessibilité

Archives saison 2011 - 2012

Leslie Kaplan / Théâtre des lucioles (cliquez pour agrandir)
Leslie Kaplan / Théâtre des lucioles (cliquez pour agrandir)
Leslie Kaplan / Théâtre des lucioles (cliquez pour agrandir)
Leslie Kaplan / Théâtre des lucioles (cliquez pour agrandir)
jeudi
10 novembre
20 h 30
Théâtre de Cavaillon
durée 1 h 30
théâtre

Leslie Kaplan / Théâtre des lucioles  

Louise, elle est folle Ressources documentaires

Vos réactions
Partager
 

La folie explorée dans une langue proche de l’obsession qui atteint
la réalité même de nos vies. Mais quelle réalité ? Quelle folie ? Celle que l’on enferme ou celle que l’on banalise pour ne pas s’en inquiéter ?

On repère dans le tourbillon
de paroles que déversent les deux
personnages l’aversion inspirée
par la société néo-libérale,
le peu de cas qu’elle fait de nos
préoccupations et son acharnement
à rejeter les fous. C’est-à-dire
tous ceux qui ne marchent pas
au même pas, hors de l’humanité.
On peut alors parler de déraison
d’état. Louise ? Qui est Louise,
cette troisième femme que
l’on ne voit jamais et dont l’on
ne cesse de parler ?

 

Distribution

texte inédit de Leslie Kaplan

conception et jeu : Frédérique Loliée, Elise Vigier

assistante à la mise en scène : Bernadette Appert
lumières : Maryse Gautier
décor : Yves Bernard assisté de Michel Rose
vidéo : Romain Tanguy
son : Teddy Degouys
costumes : Laure Mahéo
régie générale, assistante décor : Camille Faure
construction décor : César Chaussignand avec Claude Chaussignand, Christian Lavielle, Philippe Oxaran et Claire Jouët-Postré
régie lumière : Ronan Cahoreau-Gallier

Mentions

Production Théâtre des Lucioles

Coproduction Teatro Stabile di Napoli, Nouveau Théâtre d’Angers - CDN des Pays de la Loire, Le Rayon Vert
de St-Valéry-en-Caux, l’Hippodrome - Scène Nationale de Douai, Le CENTQUATRE – Etablissement artistique
de la ville de Paris

Avec le Soutien de la Fondation d’Art Artéria à Varsovie, La Maison de la Poésie de Paris, de l’Union
Européenne (programme Culture 2007-2013) et de l’Institut Français, de la DMDTS – Ministère de la Culture et
de la Communication – DRAC Bretagne – aide au compagnonnage

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Cette oeuvre a bénéficié de l’aide à la production et à la diffusion du fonds Théâtre

 
 
 
 
Haut de page