archives
16
17
marionnettes en liberté

Les Anges au plafond
Camille Trouvé

R.A.G.E


durée 1 h 40
mardi
16 mai
2017
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation
mercredi
17 mai
2017
La Garance

De quel côté serez-vous assis ? Après Les Mains de Camille, la compagnie vous invite à prendre place dans l’univers à facette de R.A.G.E, deuxième volet du diptyque sur la censure… Il s’agit de démasquer un homme qui pour échapper à la censure s’invente une nouvelle identité et manigance l’une des plus belles supercheries du siècle dernier. R.A.G.E est le récit d’une belle imposture… Alors, de quel côté serez-vous assis ? En salle, du côté médiatique de notre personnage, au grand jour du monde ou bien sur le plateau, proche de sa vie secrète… Et s’il y avait plusieurs points de vue sur une même histoire ?

Mêlant magie et marionnette, gestes de manipulation visibles et invisibles, la compagnie brouille les pistes de cette enquête poétique. La marionnette s’amuse de son double. Elle superpose les visages, soudain disparaît des mains de son manipulateur pour réapparaître ailleurs, comme pour renaître. R.A.G.E est aussi une épopée politique à travers le siècle, un récit cinglant dans lequel la frontière entre le réel et la fiction est poreuse… Dans le grand vestiaire des Anges, deux manipulateurs, un bruiteur, un trompettiste, une chanteuse, un homme de l’ombre, des jeux de lumière et pas moins de vingt marionnettes. Des kilomètres de fils pour tisser l’intrigue de R.A.G.E où il sera question de résistance, d’amour maternel et d’une tentative désespérée de ré-enchanter le monde. Un dernier indice : R.A.G.E sont les véritables initiales de cet homme qui passe par le mensonge pour raconter sa vérité…


00.

Distribution

mise en scène Camille Trouvé
avec Brice Berthoud, Jonas Coutancier, Yvan Bernardet, Xavier Drouault en alternance avec Gilles Marsalet, Piero Pépin,Héléna Maniakis en alternance avec Noëmi Waysfeld
dramaturgie Saskia Berthod
scénographie Brice Berthoud assisté de Margot Chamberlin
création marionnettes Camille Trouvé avec Armelle Marbet, Amélie Madeline

Création en novembre 2015 à l’Équinoxe – Scène nationale de Châteauroux

Mentions

Coproduction Equinoxe - SN de Châteauroux, MCB° - SN de Bourges, Le Bateau Feu – SN de Dunkerque, Le Grand T - Théâtre de Loire-Atlantique, Les Quinconces / L’Espal – SC du Mans, L’Espace Jean Vilar d’Ifs, La Maison des Arts du Léman - SC de Thonon, TANDEM / L’Hippodrome – SN de Douai, Le Fracas - CDN de Montluçon, Le Polaris - Corbas, Le Théâtre du Cloître – SC de Bellac, Le Théâtre André Malraux à Chevilly-Larue, Le Théâtre Gérard Philipe - SC de Frouard, L’Hectare – SC de Vendôme, Quai des arts à Pornichet, Le Théâtre de Verre de Châteaubriant, Le Théâtre de l’Espace de Retz à Machecoul, Le Canal Théâtre du Pays de Redon- SC pour le théâtre, Quartier Libre à Ancenis.

Avec le soutien du Théâtre 71, SN de Malakoff, de La Ferme de Bel Ebat - Théâtre de Guyancourt, du Théâtre de l’Hôtel de Ville à Saint-Barthélemy d’Anjou, de la SPEDIDAM, d’ARCADI et la participation artistique de l’ENSATT.
Une production soutenue par la Région Centre.

Les Anges au Plafond sont artistes associés à la MCB° - SN de Bourges, en compagnonnage avec La Maison des Arts du Léman - SC de Thonon et Le Bateau Feu - SN de Dunkerque, conventionnés par la DRAC Ile-de-France et soutenus par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine

Parcours de fidélité

La Garance a déjà accueilli le travail de Camille Trouvé et de sa compagnie avec Les mains de Camille en 2014 et avec Du rêve que fut ma vie cette saison dans le cadre d’une tournée Nomade(s)