accessibilité
(cliquez pour agrandir)
Les 26000 Couverts 
Partager
 

26000 Couverts est sans doute la plus grande compagnie française de théâtre de rue. Elle est installée dans une ancienne caserne militaire, à Dijon. Elle a été fondée en 1995 par Philippe Nicolle et Pascal Rome, à l’occasion de leur première création, Les Petites Commissions (16 acteurs), un spectacle qui allait totalement bouleverser les codes du théâtre de rue. La troupe est accueillie avec enthousiasme lors des festivals d’Aurillac et de Chalon dans la rue, deux événements qui somnolaient depuis de longues années, attendant le souffle vivifiant qu’allaient déverser les acteurs fantastiques de 26000 couverts.

L’année suivante, Sens de la visite (19 acteurs), spectacle itinérant, iconoclaste et cher (un franc le kilo en première classe) voit le jour. C’est la révélation ! Les financeurs et les soutiens affluent, et les tournées internationales s’enchainent à un rythme effréné, en France et en Belgique.
En 1997, La Poddémie est l’invité d’honneur de centres d’arts prestigieux et des plus grands supermarchés. Un spectacle souvent imité, jamais égalé ! En 1998, Direct ! (28 acteurs) prend la télévision en otage. Une adaptation filmée a été réalisée pour Arte et vue par des dizaines de millions de téléspectateurs. L’année 2000 marque le début d’une nouvelle ère avec le départ de Pascal Rome, vivant et enterré dans les Deux-Sèvres, qui crée sa propre compagnie : OpUS.

Philippe Nicolle devient le gourou incontesté (mais néanmoins sympathique) de la compagnie. Il met brillamment en scène Les Tournées Fournel qui partent sur les routes rebrûler les cendres du théâtre démontable. Ils sont accueillis triomphalement sur les places des villages de France et de Belgique. Puis, c’est la création du Grand Bal des 26000 (42 acteurs) en 2002. Un spectacle qui révolutionne tout simplement la mise en scène moderne.

En 2003, la crise du statut des intermittents du spectacle, voit les 26000 s’illustrer dans les manifs de droite, co-inventées par le toujours excellent Philippe Nicolle et Fred Toush, un copain à lui, tandis que le 1er Championnat de France de n’importe quoi remplit d’absurdités les palais des sports. En 2006, autour de la trame romanesque de Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare les 26000 rentrent en salle, pour y porter le vent frais du théâtre de rue, révolutionnant en toute simplicité, le concept du théâtre. Ce spectacle indescriptible devient en dix ans de tournées, le plus gros succès de la compagnie à ce jour avec un nombre incalculable de représentations. Puis, en 2010, arrive l’Idéal Club (plus de 70 musiciens), "un Music-Hall qui fait du bien ", salué par les critiques les plus prestigieuses (dont la Gazette du Comminges), et toujours en tournée.

Entretemps, la compagnie s’est lancée dans une politique de grande envergure : les petites formes. A partir de projets de comédiens, naissent la troupe des 260 couverts (avec Jacques et Mylène, de Gabor Rassov, mis en scène par Benoit Lambert), Anne Sybille Couvert (Attifa de Yambolé), et les Deux Virgule Six Couverts (Wrzz).
Durant toutes ces années, la troupe a également été à l’origine de nombre d’événements spectaculaires et de manifestations géniales : Le Jour le plus bon 1 et 2, le feu d’artifice raté, les Perturbations, la première Flash-Mob Grille-Pain, etc.

 
 
Haut de page