théâtre

la semaine folle

Lecture théâtralisée, ateliers, rencontres et table-ronde avant l’intégrale du spectacle le samedi soir.


du mar. 23 nov.
au sam. 27 nov.

à partir de 12 ans

L’auteur et metteur en scène Baptiste Amann est déjà venu à La Garance en 2019 avec l’accueil du denier opus DES TERRITOIRES, (… ET TOUT SERA PARDONNÉ ?). Cette saison, pour l’accueil de l’intégrale DES TERRITOIRES TRILOGIE, Baptiste Amann et les artistes de la compagnie ont souhaité occuper La Garance et le territoire pendant toute une semaine, en amont de la représentation. Ils proposent différents évènements et rencontres autour des thématiques du spectacle : lecture théâtralisée, dîner préparé par les artistes, table-ronde, ateliers pour enseignants et lycéens. Autant de manières d’entrevoir l’univers de Baptiste, de rencontrer l’équipe artistique, d’occuper un théâtre, de vivre la relation aux spectateurs, de générer de la curiosité et du plaisir… pour se préparer à traverser cette soirée du samedi 27 novembre autour d’une aventure théâtrale peu commune !

AU PROGRAMME

© Vincent Beaume

mar. 23 nov. 19h
à la Gare de Coustellet
GRANDES SURFACES
LECTURE THÉÂTRALISÉE

Quand Baptiste Amann a découvert L’école du micro d’argent du groupe IAM, c’était en l’écoutant au casque audio sur l’une de ces bornes d’écoute que l’on trouvait alors dans les centres commerciaux. C’était à Avignon, en avril 1997. Il avait 11 ans. Cette expérience globale fut pour lui un choc esthétique et sensible, considérable.

Extrait

La ville mutait. Vos repères disparaissaient les uns après les autres. Le XXe siècle s’enfonçait peu à peu, englouti dans les politiques de ré-urbanisation. Au centre-ville des millions d’euros étaient investis dans la conservation du patrimoine. En périphérie, les mêmes millions étaient investis dans sa destruction. La Rocade Charles de Gaulle, hérissée de barres HLM hideuses, devenait la faille sismique entre deux mondes qui s’éloignaient jour après jour un peu plus.

gratuit - réservation conseillée auprès de La Garance - durée
50 min - à partir de 12 ans

© Sonia Barcet

mer. 24 nov. 19h
BANQUET PRÉPARÉ PAR LES ARTISTES
ÉCHANGES AVEC LES ARTISTES

avec l’Association Le Village

© Pierre Planchenault

jeu. 25 nov. 19h
à La Garance
« LÉGITIMITÉ ET CULTURE »
TABLE-RONDE

Analyser cette rupture entre culture populaire et création artistique contemporaine, qui se traduit fréquemment par des procès d’élitisme faits aux institutions culturelles, et une sous-représentation, voire une absence des publics et des artistes issus des classes populaires.

Quels sont les freins qui empêchent tout un chacun de prendre le chemin d’un établissement culturel, quel qu’il soit, voire de s’engager dans une carrière artistique ? L’ascenseur social est-il à ce point bloqué qu’il faille être ou se sentir légitime pour s’aventurer dans la vie culturelle de la cité et revendiquer ses droits culturels ?

En présence de Baptiste Amann, né à Avignon, qui fréquenta adolescent La Garance – Scène nationale de Cavaillon et qui est aujourd’hui un metteur en scène reconnu, et de Nassira El Moaddem, journaliste (directrice et rédactrice du Bondy Blog, et journaliste à Itélé – Canal +, France 2, Europe 1, France Inter…), qui traversent tous deux cette question de légitimité dans leur parcours, leur travail ou leurs spectacles et de Michel Flandrin, ancien journaliste culture à France Bleu Vaucluse, nous essaierons, à la lumière de leurs expériences personnelles et de celles du public présent, de comprendre comment ils ont vécu (ou vivent encore) ces questions de légitimité/illégitimité, évoquées si souvent comme un obstacle infranchissable. Et réfléchir ensemble à comment les affronter pour les dépasser, et re-faire société, à l’heure où la nôtre se fragmente de plus en plus.

gratuit - réservation conseillée auprès de La Garance


Distribution

Grandes surfaces
Texte et interprétation Baptiste Amann, administration de production Morgan Helou

Mentions

Grandes surfaces
Production L’ANNEXE
Coproduction Ouvre le Chien