archives
16
17
musique

Le Quatuor Béla

Debussy / Britten / Pattar


durée 1 h 15
jeudi
26 janvier
2017
La Garance

Fondé en 2006 par quatre musiciens issus du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et de Paris, le Quatuor Béla se réunit autour du désir de défendre le fabuleux répertoire du XXe siècle. Curieux, enthousiasmés par la diversité des courants de la création contemporaine, ces musiciens s’associent très souvent à des figures artistiques emblématiques : le rockeur Albert Marcoeur, le griot Moriba Koïta, le maître du oud Ahmad Al Khatib… et la chorégraphe Josette Baïz aux côtés de laquelle ils ont présenté Spectres, à La Garance, en novembre.

« Rien de plus naturel que de vouloir jouer la musique de son temps. La fréquentation d’un répertoire en perpétuelle mutation – qui interroge nos références culturelles à chaque oeuvre – nous invite à une permanente remise en question. Il nous incombe de faire exister cette formation avec la même vivacité, la même audace que par le passé. N’est-elle pas, depuis deux siècles et demi, le creuset d’où les compositeurs ont tiré leurs pages les plus expérimentales et les plus intimes. En compagnie des créateurs d’aujourd’hui, nous tenons à enrichir les musiques électroacoustiques, improvisées, actuelles, traditionnelles. Nous réfléchissons sur les espaces scéniques et la relation avec le public. Nous cherchons à ne pas nous figer sur nos cordes, mais à saisir ces sensibilités qui font la diversité de l’art contemporain. Nous avons à coeur de réussir ce grand écart entre tradition et modernité. »
Le Quatuor Béla

« 4 jeunes garçons qui savent tout jouer avec deux violons, un alto et un violoncelle. Vous sculptez les sons sur des chemins tordus, vous faites découvrir des compositeurs d’avant-garde et ça ne vous fait même pas peur, vous rendez accros à Ligeti, à Cage, à Crumb, vous êtes des diables, dealers de bonnes fréquences et d’expériences harmoniques. »
Aurélie Sfez, France Inter.


A l’occasion de la venue du Quatuor Béla, La Garance poursuit de précieux partenariats avec l’Université Populaire d’Avignon et le Conservatoire de musique à rayonnement communal de Cavaillon.

Université Populaire d’Avignon (UPA)
Depuis bientôt 10 ans, l’Université Populaire d’Avignon invite toutes les personnes qui le souhaitent à suivre chaque année un cycle de conférences à l’université d’Avignon. Organisée par une équipe de bénévoles réunis en association depuis juin 2005, l’UPA est totalement autonome : elle n’est pas une institution, elle n’est pas un service officiel de l’université, et elle ne sollicite aucune subvention. C’est une expérience originale dont l’activité majeure vise à la diffusion de la culture scientifique et à la vulgarisation de qualité des savoirs dans un esprit associatif et bénévole d’émancipation sociale et populaire.
L’UPA voudrait notamment être : un espace public (des cours ouverts à tous, sans aucune condition de diplôme, de niveau ou d’âge), un espace démocratique (ces cours sont organisés par une association), un espace de gratuité totale (enseignants totalement bénévoles, auditeurs ne payant rien et n’ayant pas à s’inscrire ou à adhérer pour suivre les cours — auditeurs comme professeurs : le plaisir est notre unique récompense !), un espace dans lequel on peut entendre des argumentations et des réflexions de qualité, compréhensibles par tous.
Les cours ont lieu tous les mardis soirs à partir de 18h30 dans des locaux de l’Université d’Avignon, hormis les périodes de vacances scolaires, de la mi-octobre à la fin mai.
Plus d’informations sur le site web de l’UPA : www.upavignon.org

Le Conservatoire de musique à rayonnement communal
C’est un établissement labellisé, comme en témoigne son classement. Bien intégré dans la ville, il offre les meilleures conditions de découverte et d’apprentissage de la musique par une pratique individuelle et collective allant du répertoire classique aux musiques actuelles.Enseignement, diffusion et créativité s’y conjuguent dans des styles musicaux variés pour que tous les élèves apprennent, chantent et jouent selon leurs goûts et leurs rythmes. Le Conservatoire se caractérise aussi par son ouverture à tous les publics. Les partenariats, notamment avec les écoles de la ville, sont l’illustration de cette volonté.
Plus d’informations au 04 90 71 24 24


00.

Distribution

Frédéric Pattar Quatuor n°2
Benjamin Britten Quatuor n°2
Claude Debussy Quatuor à cordes

violons Frédéric Aurier, Julien Dieudegard
alto Julian Boutin
violoncelle Luc Dedreuil

Mentions

Le Quatuor Béla est conventionné par le conseil départemental de la Savoie. Il reçoit l’aide à la structuration de la DRAC Rhône Alpes, le soutien de la région Rhône Alpes, de la SACEM, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, de Musique Nouvelle en Liberté, de l’ONDA. Il est adhérent du Bureau Export.

Ce programme reçoit l’aide de Musique Nouvelle en Liberté

Œuvre de Frédéric Pattar : co-commande Quatuor Béla, Messiaen au Pays de la Meije, Festival International des Quatuors en Lubéron, Sons d’Automne à Annecy.
Création le 16 juillet 2015 au festival Messiaen au Pays de la Meije.