danse

Débandade
(no women no cry)

La Spirale de Caroline – Olivia Grandville


mar. 08 fév.
 20 h 30
La Garance
durée 1 h

Pécou 15 €

Plein 21 €
Réduit 17 €
- 26 ans, demandeur d’emploi 10 €
Minima sociaux 3 €


à partir de 14 ans

Une pièce chorégraphique d’hommes, pensée par une femme, sur la question de la masculinité.

Comment les jeunes hommes vivent leur masculinité aujourd’hui ? La chorégraphe Olivia Grandville prend à bras le corps cette question dans sa nouvelle création : une pièce d’hommes, transgénérationnelle, pensée par une femme, qui parlerait au féminin depuis des points de vue et des ressentis masculins. Elle a eu envie de savoir comment ils vont ces hommes, car la réponse ne va pas de soi et révèle souvent un manque et un besoin de mots sur ce trouble dans le genre, dans un monde où le féminisme ressurgit. Les sept corps, puissants et dynamiques, dialoguent avec la musique, elle-même tellement porteuse de la figure du mâle blanc viril et héroïque, pour aborder l’évolution de la musique populaire - de la pop au hip-hop, en passant par le R’n’B, le disco, les musiques électroniques… Ici, la chorégraphe et les interprètes déploient le spectre du genre, les injonctions, pour parler de contre-modèles et envisager d’autres voies. Car « n’est-ce pas plutôt aux hommes, en tout cas dans l’injonction de virilité qui leur est faite depuis la nuit des temps, que manque l’accès à certains droits féminins, à commencer par celui de pleurer ? ».

Distribution

Conception et chorégraphie Olivia Grandville, interprètes Habib Ben Tanfous, Jordan Deschamps, Enrique Martin Gìl, Ludovico Paladini, Matthieu Patarozzi, Matthieu Sinault , Eric Windmi Nebie, Jonathan Kingsley Seilman, création sonore Jonathan Kingsley Seilman, création lumière Yves Godin, régie lumière Titouan Geoffroy, scénographie James Brandily, regards extérieurs César Vayssié, Aurélien Declozeaux

En coréalisation avec Les Hivernales - CDCN d’Avignon

Mentions

Production La Spirale de Caroline.
Coproductions Le lieu unique (Nantes), Chorège - CDCN (Falaise), Les Subs (Lyon), le CCN de Rillieux-la-Pape, direction Yuval PICK, dans le cadre du dispositif Accueil-Studio, Charleroi danse - Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, La Place de la danse - CDCN de Toulouse-Occitanie, Les Quinconces et L’Espal - Scène nationale du Mans, le TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers, Centre National de Danse Contemporaine (Angers), Centre Chorégraphique National de Nantes, CCN2 Grenoble.
Avec le soutien du CCN de Caen en Normandie – direction Alban Richard, du Sept-cent-quatre-vingt-trois (Nantes).
Olivia Grandville est artiste associée au Lieu unique, centre de culture contemporaine de Nantes. La Spirale de Caroline est soutenue au fonctionnement par le Ministère de la Culture – DRAC des Pays de la Loire, la Ville de Nantes et le Département de Loire-Atlantique.

Photo

Cesar Vayssie


Dans le cadre de la 44e édition du Festival Les Hivernales