LE(S) CHANT(S) DES POSSIBLES

 

mercredi 1er décembre 2021

Point d’étape sur ce projet participatif autour des chants populaires.

La Garance est particulièrement sensible aux chants populaires. Ils sont un véritable trait d’union entre des langues et des traditions multiples, des cultures d’hier et d’aujourd’hui. Ce cheminement a mené à l’écriture d’un projet cousu main : Le(s) chant(s) des possibles.

Cavaillon regorge de cultures, d’histoires et de langues multiples ! La Garance propose ainsi à des enfants, entre 6 et 11 ans de Cavaillon, d’explorer cette richesse et de se rencontrer à travers les chants. Ceux qui se transmettent, de génération en génération, par des mères, pères, grands-parents, chants véhiculant des récits dans différentes langues. Une manière de croire en soi, en son histoire, de trouver le goût pour le partage et de (ré)explorer la curiosité de l’autre. Cette aventure en six étapes est accompagnée par deux chanteurs, Fiona Ait Bounou et Damien Toumi, et une documentariste, Marie Delaruelle, pour garder une trace.


CE QUI S’EST DÉJÀ PASSÉ
Été 2020 - faux départ
Le(s) chant(s) des possibles s’écrit pour la toute première fois, avec les partenaires, issus du champ social et d’associations.

Été 2021 - lancement
Des mois de fermeture et quelques reports plus tard, le projet est réécrit. Autour de la table, les partenaires, pour garantir une mixité et une diversité dans la constitution du groupe.

Oct. 2021 - rencontre entre l’équipe artistique et les familles, chanter, expérimenter, voyages, apprendre
* L’équipe du projet se présente aux familles : Fiona Ait Bounou et Damien Toumi, les deux chanteurs et passeurs, Marie Delaruelle, documentariste et Ophélie Brisset, médiatrice à La Garance.
* Un groupe d’enfants, âgés de 6 à 11 ans, d’abord timides, se rencontrent. Guidés par les chanteurs, ils réalisent des improvisations et pratiquent le chant, dont un en occitant.
* Parents et enfants réunis voyagent en train pour aller jusqu’à Marseille afin d’explorer le Mucem - Centre de conservation et de ressources et découvrir ce qu’est le patrimoine, celui qui s’enregistre, qui se collecte, à l’échelle méditerranéenne.
* Découverte des textes en hébreu ou en provençal, aux Archives municipales de Cavaillon. De nouveau le patrimoine et les multiples langues qui ont fait l’histoire, de leur commune cette fois-ci. Le groupe rencontre ensuite un musicologue, musicien, collectionneur d’instruments et spécialiste du galoubet.

Nov. 2021 - collectage, exploration de chants et traditions dans les familles
Il a été question de ce qui se transmet depuis des générations, ou non, entre cultures maternelles et cultures d’adoption.

RENDEZ-VOUS À VENIR
mer. 01. déc.
Partage et mise en commun de ces précieuses histoires et chants.

sam. 29 jan.
Journée d’ateliers et préparation de la restitution publique.

mer. 09 mars
Restitution et témoignages avec les amis, les proches et les partenaires. Pour découvrir le projet, écouter les enfants, les rencontrer par le chant ou à l’aide de vidéos et de sons.

Documentaire C’est ma voix
Pour valoriser et diffuser ces actions aux messages nécessaires et revitalisants, la réalisatrice de documentaires avignonnaise, Marie Delaruelle, est invitée à suivre tout le projet Le(s) chant(s) des possibles.