archives
09
10
lecture

L’Europe littéraire contemporaine

Paroles d’écrivains


Comment faire entendre la voix d’écrivains contemporains à un large public ?
Transmettre un engouement pour des auteurs dont les oeuvres touchent à des sujets actuels ou issus du proche passé n’est pas toujours simple. Le théâtre s’avère être un medium particulièrement approprié car il permet à des spectateurs issus d’horizons des plus variés de découvrir la littérature contemporaine.

Un projet proposé par :
- Le Laboratoire ICTT (Identités Culturelles Textes & Théâtralité) - Université d’Avignon & des Pays de Vaucluse
- La Scène nationale
- Le Conservatoire d’Art Dramatique du Grand Avignon - Département Théâtre

Toutes les lectures du cycle seront proposées à l’Université d’Avignon (à destination de la communauté universitaire), et certaines d’entre elles sont accueillies sur le territoire Nomade(s) de la Scène nationale.


Paroles d'écrivains @ Skappa !

Le projet

Ce projet s’inscrit dans la continuité des recherches menées depuis plusieurs années par différents membres du Laboratoire ICTT - Identités Culturelles Textes & Théâtralité de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse sur les liens entre théâtre et littérature. Il vise à faire découvrir à un public varié des auteurs européens contemporains dont les langues d’expression sont enseignées à l’Université (Italien, Allemand, Espagnol, Anglais, Français), et ce par le biais du théâtre.

Ce cycle de lectures, consacré aux "Formes brèves" , permettra ainsi d’apporter un éclairage international sur la production littéraire récente en mettant au jour des traductions et textes peu connus en France.

En outre, il sera possible de créer ou d’approfondir par ce biais des liens entre différentes structures d’accueil des publics de la culture. Dans un souci d’ouverture au public, les lectures seront ainsi créées à l’Université puis présentées, ensuite, dans des bibliothèques du territoire Nomade(s) de la Scène nationale et au Centre pénitentiaire d’Avignon.

Le metteur en scène

Le metteur en scène choisi pour coordonner le projet est Stephen Pisani, un jeune comédien issu du Conservatoire d’art dramatique du Grand Avignon.

Jean-Yves Picq, directeur du Département théâtre du Conservatoire assure le tutorat du projet.

................................................................................................................

Stephen Pisani :

Après avoir suivi plusieurs ateliers théâtre durant son parcours scolaire rencontrant ainsi différents intervenants (entre autres Christian Giriat et Xavier Doisy) et une expérience de deux ans en troupe amateur « LES HISTRIONS », il intègre en 2005 la Nouvelle Compagnie au théâtre des Carmes et joue dans plusieurs créations d’André Benedetto. En 2007, il intègre le Conservatoire d’art dramatique d’Avignon. Il se forme au jeu d’acteur mais découvre également avec un grand intérêt la dramaturgie et la mise en scène. Il joue dans divers projets (Woyzeck, L’émission de télévision, …) et réalise en 2008 une adaptation du texte Outrage au public de P. Handke joué durant Les Nuits de l’Enclave et repris en mai 2009 à l’Auditorium du Pontet. Il écrit et monte Bertrand, forme brève racontant l’itinéraire d’un homme « en quête d’espace ». Il vient de terminer une résidence à la Chartreuse avec Jean Boillot, autour de la pièce Histoire à venir du dramaturge danois C. Lollike qui a été lue et mise en espace au Festival Act’oral à Montevideo.

Le cycle

(Programmes sous réserve de modifications)

- Lecture #1 ITALIE > Novembre 2009

Paola Ranzini, professeur des Universités (Littérature et Théâtre italiens) et directrice du département italien de l’UAPV, propose un parcours thématique autour du pouvoir de la parole qui permet de rendre visible l’invisible et autour du récit qui façonne une réalité fantastique. Parmi les oeuvres en cours de préparation figurent un récit de Massimo Bontempelli (1938) ainsi que "Les villes invisibles" d’Italo Calvino, et enfin une nouvelle de Daniele Del Giudice (né en 1949) publiée en 1997 dans un recueil intitulé "L’oreille absolue" (titre italien : "Mania").

Les comédiens : Mathilde Dromard, Florian Simon

................................................................................................................

- Lecture #1 ALLEMAGNE > Février 2010

Marianne Beauviche, maître de conférence "Langues germaniques et scandinaves", propose un choix d’extraits d’"Animal triste" de Monika Maron et du roman "Vies nouvelles, d’Ingo Schulze (né en 1962), qui évoque les transformations suite à la chute du Mur et les existences bouleversées par le passage d’un état / Etat à un autre.

Les comédiens : Valérie Paüs, Helena Vautrin

................................................................................................................

- Lecture #3 > ESPAGNE > Mars 2010

Anne Paoli, professeur d’espagnol, présente les extraits choisis de nouvelles, d’Ana Maria Matute, née en 1925. Le choix a été effectué par les 14 étudiants en Master 1 qui suivent son cours de traduction et vont s’attacher à traduire la nouvelle retenue (sur le thème de l’enfance, texte situé après la guerre civile).

Les comédiens : Liam Rozier, Nezli Berhouni

................................................................................................................

- Lecture # 4 > ANGLETERRE > Mars 2010

Eleanor Stewart, maître de conférence "Langues et littératures anglo-saxonnes", a choisi Kate Atkinson et Alan Benett (né en 1934), dont certains monologues ont été écrits spécialement pour la télévision britannique et ont connu un grand succès en Grande-Bretagne avant d’être également montés à Paris. Il s’agit d’une de satires acerbes de la société britannique des années 80 et 90 réunies sous le titre "Histoires de" Créations et recréations : l’individu au monde.

Les comédiens : Sophie Rossano, Florent Terrier

...............................................................................................................

- Lecture # 5 > FRANCE > Avril 2010

Trois auteurs au programme : Yves Pagès, Didier-Georges Gabily et Pascale Bouhénic.

Les comédiens : Marion Lallauze, Florian Simon