accessibilité
 
Karin Serres 
Partager
 

Karin Serres est autrice, metteuse en scène, décoratrice et traductrice de théâtre. Elle a écrit une cinquantaine de pièces de théâtre dont la moitié en direction de la jeunesse.

Une vingtaine a été créée, parmi lesquelles Louise/les ours (P. Douchet, 2008), Minuit crétins (C. Thibaut, 2007), Colza (P. Uttley, 2006) ou Marguerite, reine des prés (A.L. Liégeois, 2003). Une quinzaine de ses pièces est éditée (Ecole des Loisirs, Editions Théâtrales, Lansman, Petit Bonhomme Vert…etc.). Elle écrit aussi des pièces radiophoniques pour France-Culture ou France-Inter, des romans parus à l’Ecole des Loisirs ou au Rouergue, des chansons, des albums et des feuilletons.

Elle aime travailler en lien avec la vie de différents lieux, en France comme à l’étranger, et le dépaysement est l’un de ses moteurs d’écriture préférés. Parmi ses dernières résidences : Théâtre de l’Est parisien, auteure associée toute la saison 2003-2004 ; playRite Colony, à Banff, Canada (2004) ; Lisbonne, Portugal, pour le Théâtre de la Tête Noire, où elle a écrit Marzïa (2007) ; et Musée de Préhistoire de Nemours, région Ile-De-France, où elle vient de terminer I Sable. Ses pièces sont traduites en anglais, allemand, suédois et portugais. Elle traduit aussi du théâtre anglais ou allemand contemporain vers le français, ainsi que du théâtre suédois, en duo. Avec la SACD et l’Institut Suédois, elle est l’un des membres fondateurs de LABOO7, réseau de travail, d’expérimentation et de réflexion autour du théâtre contemporain européen pour la jeunesse.

Tout ce qui peut s’inventer mettant en lien l’écriture théâtrale ou radiophonique et le public l’intéresse, le vivant de l’écriture la passionne et elle n’a de cesse d’inventer des projets pour le partager. Considérant que l’écriture dramatique ne se pratique pas forcément de façon solitaire et qu’elle se nourrit de tous les éléments qui l’environnent, l’auteure cherchera à créer des espaces d’échange et de partage pour mener à bien son projet.

 
 
 
Haut de page