archives
08
09

Johanne Saunier / Jim Clayburgh

Walking on Rocks


jeudi
23 octobre
2008
en résidence au Théâtre de Cavaillon
jeudi
6 novembre
2008
Théâtre de Cavaillon

A qui appartient une œuvre ? Après les 6 premiers épisodes de "Erase-Ex" où chaque artiste invité « effaçait », en se la réappropriant, l’œuvre de celui qui l’avait précédé, Joji inc (Johanne Saunier et Jim Clayburgh) invitent le compositeur François Sarhan et la vidéaste Chloé Cramer à se pencher sur la question de l’auteur, de son droit, de sa paternité.

Le spectacle sera créé sur le plateau de Cavaillon à l’issue d’une résidence de deux semaines.

Les avocats se seraient-ils mis à l’art de la chorégraphie ?


Walking on Rocks @ Chloé Cramer
Walking on Rocks @ Chloé Cramer
Walking on rocks @ Linde Raedschelders
Walking on rocks @ Linde Raedschelders
Walking on rocks @ Linde Raedschelders

Le spectacle

Tout commence par une esquisse dansée donnée par Anne Teresa De Keersmaeker.
Le Wooster Group de New York l’efface puis est effacé par Anne Teresa De Keersmaeker qui est effacée par Isabella Soupart qui est effacée par Kurt d’Haeseleer qui est effacé par Georges Aperghis qui est effacé par Johanne Saunier ... et ainsi de suite
Inspiré du tableau « Erased » où l’artiste Robert Rauschenberg effaçait un tableau de Willem De Kooning et en cela se le réappropriait, Joji Inc a imaginé ERASE-E(X), une pièce relais où chaque chorégraphe efface et re-crée la pièce du précédent. L’effacement se fait sur scène. Il n’est pas une négation mais une réécriture, où chaque artiste se plonge dans un univers étranger, l’absorbe, le soustrait, l’additionne, le travaille jusqu’à pouvoir s’y identifier.

- le site de la compagnie Joji Inc

Cie Joji Inc.

La compagnie Joji Inc a été créée par Johanne Saunier & Jim Clayburgh en 1998.

Ensemble ils ont créé plus d’une dizaine de spectacles, 
"Sans La Voix des Maîtres (solo) ", " Chorée/Salto ", " Final Scene ", pièce pour trois danseuses qui remporta le " Prix d’Auteur " du Conseil général de Seine-Saint Denis (Bagnolet).


2001 : " Landscape with 4 figures ", une pièce pour 4 danseuses et l’altiste Garth Knox et sa viole d’amour, sur un quatuor à cordes "Summer Dreams " de Philippe Boesmans.

2002 : " It’s like... ", 3 danseuses dans une installation voilée et une actrice via une connexion Internet. 2003 /04 réalisation du film " It’s like " / le film et une installation avec danse et le film (Festival de Nancy, Cinémathèque de Beaubourg, festival Nueva Tokyo, Atomium Bruxelles, Avignon). Création de S W O T un solo avec une corde.
2006 Urban bubbles.

Depuis 2004 créations successives d’ ERASE-E(X) parts 1,2,3,4,5,6  : une suite de pièces dansées entre autres par Johanne Saunier chorégraphiées/mises en scène avec successivement The Wooster Group, Anne Teresa De Keersmaeker, Isabella Soupart (parties présentées au festival d’Avignon) puis
 Kurt D’Haeseleer (co-produit et présenté par le Théâtre de la Ville Paris) et enfin en 2007 avec le compositeur Georges Aperghis et Johanne Saunier (co produit et présenté par la Biennale de Charleroi- Danses. 2007/08 création de "IM-agined" avec la technologie Lumalive de Philips et l’opéra "LOLITA", crée à Marseille Avril 08.

:: :

- Johanne Saunier, chorégraphe

Pendant plus de dix ans, de 1986 à 1998, elle est interprète au sein de la compagnie Rosas, dirigée par Anne Teresa De Keersmaeker dans notamment " Bartók / Aantekeningen ", " Mikrokosmos ", " Ottone Ottone ", " Stella ", " Achterland ", " Erts " et plusieurs films réalisés à partir de ses chorégraphies. Elle enseigne à l’école de Parts. 
En 1998, elle crée Joji Inc. avec Jim Clayburgh, (elle est le Jo). Cette association chorégraphie / scénographie donnera le jour à plusieurs spectacles. En 2000, elle reçoit le prix Bagnolet de la chorégraphie pour son trio Final Scene. 
Depuis 2000, elle est également interprète dans plusieurs opéras (" Le Conte d’hiver " de Philippe Boesmans et Luc Bondy, " Bloet Wollef Duivel " de Walter Hus et Guy Cassiers, " Paysage sous surveillance " et " Avis de Tempète " de Georges Aperghis et l’ensemble de musique Ictus, vus à l’opéra de Lille, Nancy, Paris et Strasbourg).

Depuis juillet 2004, le principal projet de Joji Inc est Erase-E(X) . Une suite de collaborations en forme de poupée russe avec divers artistes invités d’univers très différents du Wooster Group de New York, à Anne Teresa de Keesmaeker à Georges Aperghis pour une composition vocale ou une création vidéo par Kurt d’Haeseleer. En 2007, création de " IM-agined ", une triple collaboration entre la designer / textile Anke Loh, le vidéaste Kurt d’Haeseleer et Joji Inc. Ce spectacle explore la technologie Lumalive, mise au point par Philips, en l’intégrant dans les costumes. 2008 elle crée un opéra " LOLITA " sur une musique de Joshua Fineberg.

:: :

- Jim Clayburgh, scénographe

Jim Clayburgh, concepteur de décors et lumières, est l’un des membres fondateurs de la compagnie The Wooster Group, avec laquelle il collabore depuis 1976 (" The Hairy Ape ", " North Atlantic ", " Finished Story ", " Emperor Jones " et " Brace Up ", " The Road to Immortality " et " Three Places in Rhode Island "). Parallèlement, Jim Clayburgh a réalisé les décors de pièces de théâtre pour la compagnie Isabella Soupart, le New York Shakespeare Festival, pour le Ontological Hysteric Theater, Mabou Mines, Creation Company, tout en incluant des œuvres mises en scène par Richard Foreman, David Rabe, et Des McAnuff. Jim Clayburgh est aussi actif dans le domaine de la danse : il a conçu les éclairages pour les compagnies Rosas, Michèle Anne De Mey, Douglas Becke Ultima Vez / Wim Vandeke bus, Pierre Droulers (" De l’Air et du Vent ", " Multum in Parvo ", " MA ", " Inouï ") et " En Knap " ainsi que pour les ensembles Ictus et Walpurgis. Avec Pierre Droulers, il crée en 1999 l’opéra " Aventures et Nouvelles Aventures " de Ligeti. Jim Clayburgh a travaillé à la rénovation du bâtiment de La Maison de la Radio Flagey à Bruxelles. Il crée également toutes les scénographies (décors et lumières) pour Joji Inc dont il est le cofondateur (le Ji de JOJI). 2008 il crée et met en scène un opéra LOLITA sur une musique de Joshua Fineberg.

:: :

- François Sarhan - compositeur

François Sarhan a obtenu un Premier prix de composition (2000) et un premier Prix d’analyse (1999) au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Ses compositions sont jouées dans de nombreux festivals et manifestations. Parmi ses dernières oeuvres les plus fameuses, on peut citer ’The face in ashes’ pour orchestre, créé en 2002 au Konzerthaus de Vienne. Il a écrit un opéra pour l’édition 2003 du festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence, avant d’enregistrer un disque.
Il s’autoédite (www.fsarhan.net) et participe à de nombreuses manifestations pluridisciplinaires, pour la danse, le théâtre. Il donne son regard sur la musique dans son " Introduction à l’histoire de la musique ", commande de Flammarion (2004), ainsi que dans un ouvrage en préparation "Observation sur la musique accidentelle et les murmures colorés". Il prépare actuellement une pièce pour l’Ensemble Modern de Francfort et l’ensemble Ictus.

:: :

- Chloé Cramer- vidéaste

A la fin de ses études secondaires elle entreprend plusieurs voyages vers l’est, à travers les pays d’ex-URSS et la Chine. Diplômée de l’école des Arts visuels IAD en 2006, elle évolue maintenant au sein du collectif de recherche n3krozoft. Basé à Genève et sur Internet, il regroupe des artistes - notamment B. Kish et M. Schmalstieg - qui travaillent sur la vidéo realtime, c’est-à-dire des performances collaboratives avec des participants distant mais téléprésents. Leurs projets : " Babel project " (Bucharest Biennale 2006), " Black Box " (Genève 2006), " Aether9 " (video-performances-live données dans des festivals d’Europe et d’Amérique 2007-08), " Le jeu vidéo " (Bruxelles 2008) s’articulent autour des technologies de communication et d’enregistrement utilisées aujourd’hui.

:: :

- Anna Massoni – danseuse

En 2002/ 03, elle suit, une formation et des stages en Aix en Provence au Ballets Preljocaj, et en 2004/ 05, une formation au CNSMD de Lyon. Elle présente en 2006 un projet personnel dans le cadre de la Biennale de la Danse off de Lyon. Au cours de la saison 2006/ 07 elle est assistante chorégraphique de Johanne Saunier sur le projet ERASE-E(X) part 4 de Joji Inc et du vidéaste Kurt d’Haeseleer et devient interprète sur les parties 5 et 6 du compositeur Georges Aperghis et Joji Inc. En 2007 elle participe au programme DANCEWEB/ImPulsTanz à Vienne et est interprète dans les projets " IM-agined " et " LOLITA " de JOJI INC. En 2008, elle rejoint la nouvelle création de Yuval Pick.

:: :

- Julie Verbinnen - danseuse

Elle suit des études secondaires à l’école artistique de Louvain-La-Neuve, et de 2001 à 2004, aux Pays-Bas à l’" Hogeschool voor de Kunsten - ArtEZ " à Arnhem où elle obtient son diplôme. En 2003 elle suit une formation de 4 mois à LADMMI à Montréal et participe à des nombreux spectacles en Belgique, Hollande, Allemagne et Montréal. En 2005 pour JOJI INC elle assiste Johanne saunier dans la mise en place du spectacle ERASE-E(X) et interprète les parties 5 et 6 crées par Georges Aperghis et JOJI INC. En 2008 Elle est interprète dans " Im-agined " et " LOLITA " de JOJI INC.

:: :

- le site de Joji Inc.

Extraits vidéos

Walking on rocks _ extrait de la vidéo "3 Shots" @ Chloé Cramer
Walking on rocks _ extrait de la vidéo "Rocks Yeah" @ Chloé Cramer

Distribution

- durée estimée : 50 min

concept et mise en scène : Joji Inc

chorégraphie créée et interprétée par : Johanne Saunier, en collaboration avec Anna Massoni et Julie Verbinnen

scénographie : Jim Clayburgh
film : Chloé Cramer
musique live : François Sarhan

avec la participation, à l’image, des avocats : Nicholas Levy, Francisco-Enrique Gonzalez Diaz et Robbert P. Th. Snelders du cabinet Cleary Gottlieb Steen & Hamilton

assistant à la scénographie et directeur technique : Benjamin Lasserre (présent sur scène)
assistante à la mise en scène : Cécile Goossens (présente sur scène)
costumes : Claire Farah

administration : Gaëtane Bibot

:: :

production : Joji Inc.

coproduction : Scène Nationale de Cavaillon

avec l’aide du Ministère de la Communauté française - service de la danse et du CGRI

avec l’aide de la SACD dans le cadre de son Fonds Musique de Scène

remerciements à MDW Production, ISB et JAGGAL