accessibilité

Archives saison 2007-2008

 
jeudi
24 avril
19 h

 

vendredi
25 avril
20 h 30
Théâtre de Cavaillon

Joël Pommerat  

Je tremble (1)

Partager
 

Après avoir annoncé l’annulation d’une représentation de "Je Tremble (1)" pour des raisons techniques, nous sommes finalement contraints d’annuler purement et simple l’accueil de ce spectacle.
Nous nous devons d’expliquer ici ce qui a motivé une décision aussi exceptionnelle. Chaque saison, environ un tiers des spectacles proposés dans la programmation de la Scène nationale ne sont pas encore créés lorsque nous prenons la décision de vous les présenter. Ce qui est le cas de ce projet de Joël Pommerat.

- Les personnes ayant acheté des places peuvent bénéficier, après remboursement par nos soins, d’une réservation prioritaire pour le diptyque Je tremble (1) et (2) au Festival d’Avignon, du 19 au 26 juillet 2008 (relâche le 22).

Merci de contacter Esther ou David au 04 90 78 64 60.

 

Annulation

Evidemment, nous dialoguons préalablement en profondeur avec les artistes et leurs équipes, et généralement tout se passe bien. Mais viennent se greffer parfois sur les questions d’environnement technique des problèmes de planning, et Je Tremble (1) a eu à subir à la fois le décalage des représentations de La Jeune fille aux mains d’argent (retardées d’une journée par rapport au plan initial) et celui du concert de Biréli Lagrène avec nos amis du Festival Luberonjazz, prévu initialement la semaine suivante. Pour « monter » le spectacle de Joël Pommerat, quatre jours étaient nécessaires (ce qui est exceptionnellement long), il ne nous en restait plus qu’un, et même en doublant les équipes et en travaillant la nuit, cela ne rentrait pas. Tout cela aussi – surtout - parce que notre cage de scène rend souvent les montages techniques bien complexes à réaliser, mais il s’agit de murs, de sol, de plafond, des éléments sur lesquels notre volonté n’a malheureusement pas de prise !

Nous étions d’autant plus tristes que vous étiez déjà nombreux à avoir réservé votre soirée pour ce 3ème rendez-vous de la saison avec un créateur auquel nous sommes très attachés, et vous nous avez prouvé que vous nous suiviez volontiers sur ce chemin de fidélité.

Vous le savez, Je Tremble (1) et (2) sera représenté au Festival d’Avignon, du 19 au 26 juillet 2008, pour 7 représentations. Les spectateurs de la Scène nationale pourront bénéficier d’un accès privilégié à la réservation pour ce spectacle, encore plus prioritaire que celui déjà accordé depuis plusieurs étés aux pécous sur l’ensemble de la programmation.

Comment vous dire combien nous sommes désolés de cette annulation ? Nous ne pouvons qu’affirmer que notre fidélité à Joël Pommerat est inébranlable, et que le public en aura la preuve le 12 juin lorsque sera dévoilée la programmation de la saison 08/09.

Avec toutes mes excuses, et mes sentiments sincères.

Jean-Michel Gremillet

Le spectacle

Pour l’auteur-metteur en scène Joël Pommerat, nulle création ne peut s’envisager sans une patiente et lente maturation de sa conception et de son élaboration, approfondie d’année en année avec le même groupe, la Compagnie Louis Brouillard. A la base de son travail, il y a une recherche rigoureuse sur la théâtralité elle-même, sur la question du théâtre. Actuellement Joël Pommerat cherche un théâtre qu’on pourrait qualifier d’anthropologique et de poétique à la fois.

Sa prochaine création est un diptyque Je Tremble (1) et (2) qui va se développer sur deux saisons. Il marque une certaine rupture dans le rapport à l’écriture de Joël Pommerat. Délaissant la fable classique, il va s’intéresser à d’autres formes narratives telles que le fragment. Poussant toujours plus vers le récit, abandonnant le dialogue, cherchant à faire parler les gestes, les corps, ce qu’il appelle un théâtre d’action, sa recherche d’une forme de théâtre intime et spectaculaire à la fois en sera encore renforcée.

Considérant que les questions politiques sont devenues aujourd’hui des questions proprement existentielles, Je tremble (1), va tenter une exploration des différentes questions sociales, contemporaines à l’échelle de problématiques humaines, individuelles et mêmes intimes. Cherchant à se démarquer d’un partage entre matériel et spirituel, imaginaire et réalité, texte et image, ce théâtre est aussi une tentative d’aller vers un art et une philosophie du concret.

« Le théâtre, c’est ma possibilité à moi de capter le réel et de rendre le réel à un haut degré d’intensité, de force… Avec des moyens qui sont des artifices, je cherche le réel. Pas la vérité. Il n’y a que la réalité qui m’intéresse. On dit que mes pièces sont étranges... Oui, l’étrangeté, c’est toutes les contradictions que le réel ne peut pas abriter parce que la vie en société ne le permet pas forcément, ces contradictions qui existent, mais dont on se détourne. Et là on ne se détourne pas… »
Joël Pommerat, l’auteur et le metteur en scène

 :: ::

Voir aussi la fiche du spectacle "Je tremble (1)" sur theatre-contemporain.net

 
 
 
 
Haut de page