archives
06
07

Jacques Rebotier / Catherine Marnas

Vengeance tardive (variations)


Jacques Rebotier n’aime pas son époque et lui règle son compte mais avec superbe. La virtuosité de sa plume rappelle celles de Raymond Queneau et de Valère Novarina.

Lundi 29 janvier à 20h30 - La Motte d’Aigues
Salle polyvalente - avec le Centre Culturel Cucuron-Vaugines

Mardi 30 janvier à 20h30 - Avignon - Théâtre des Doms
(précédée à 15h d’une séance scolaire - complète)
Mercredi 31 janvier à 20h30 - Avignon - Théâtre des Doms

Jeudi 1er février à 20h30 - Apt - Vélo théâtre*
Vendredi 2 février à 20h30 - Apt - Vélo théâtre*

VENGEANCE TARDIVE

La pièce, plus qu’un texte, est une partition tant l’écriture est rythmée, et l’auteur est également un compositeur marqué par la musique contemporaine.
La langue française est secouée, tordue, bousculée, drôle, acerbe, enrichie, et replonge le spectateur dans la tradition du cabaret. Déclarations d’amour, proverbes détournés, questionnaires, coupures de presse, scènes de rupture, ne cessent de s’entrechoquer, le tout mis en scène par Catherine Marnas qui avait présenté la saison dernière, un remarquable « Sainte Jeanne des abattoirs » de Bertolt Brecht.

- Un dossier pédagogique en ligne est consultable sur www.theatredecavaillon.com/vengeance-tardive/

- Dégustez les autobiographies poétiques de Jacques Rebotier dans le dossier complémentaire

- Ce projet de Catherine Marnas a fait l’objet d’une résidence sur le plateau du Théâtre de Cavaillon, et d’une première étape de travail lors de la soirée Pécou du jeudi 2 novembre 2006.