accessibilité

Archives saison 2013 - 2014

 
 

Ivan Mosjoukine  

Le Manifeste

Partager
 

Vœux signés par les quatre auteurs de Ivan Mosjoukine :
"Je choisis librement de me soumettre aux 15 principes qui suivent :

1. Les transformations techniques doivent se réaliser à vue sur le plateau. Pas de coulisses latérales.

2. Aucune musique ne doit être utilisée à moins qu’elle ne soit physiquement et matériellement émise par une source reconnaissable. _ Tout support est alors autorisé.

3. Le spectateur doit pouvoir changer de point de vue sans changer de place : il faudra pouvoir refaire chaque scène au moins quatre fois sous un angle différent.

4. L’espace, où sera centré l’action, fera 10 x 10 mètres. En conséquence de quoi, tout autre espace situé hors de ces limites sera, littéralement, considéré comme "excentrique".

5. Le cirque doit être haut en couleurs.

6. L’expérimentation sera toujours privilégiée à la démonstration. Par là, nous acceptons de ne rien savoir et de multiplier les questions.

6bis. On peut entendre : "Le cirque est un art qui se cherche.", Ivan répond : "Oui, c’est vrai, le cirque est un art de recherche."

7. Tout traitement magique est interdit : le principe sera donc ’tout-voir-est-magique’.

8. Ivan Mosjoukine note ici pour ne pas oublier : "Ce que j’apprends du Cirque, c’est que le moindre geste a de l’importance et que tout est possible" - printemps 2011

9. La parole - malgré le décret au cours du XVIIIème siècle, qui l’a interdite au cirque - pourra être émise si elle sert à révéler les corps et les actes.

10. Le format du spectacle devrait être le format traditionnel de 2h30, avec entracte de 20 mn (1h05 par partie).

11. Les acteurs doivent être en sueur 50% du temps.

12. Des collations devront être servies pendant l’entracte.

13. La démagogie sera interdite.

14. Les auteurs s’engagent à réaliser uniquement à travers la dite personne de Ivan Mosjoukine, Réalisateur de Cirque.

15. Toute hiérarchie sera refusée.

Et ainsi je fais mon voeu des premières volontés. "

Paris, avril 2011.

 

 
 
 
 
Haut de page