archives
09
10
arts indisciplinaires

Guy Alloucherie / Cie HVDZ

Veillée # Cavaillon


durée 1 h 30
vendredi
5 mars
2010
vendredi
5 mars
2010
Théâtre de Cavaillon
(Entrée libre > réservation conseillée)

Chaque Veillée est un nouveau spectacle conçu en complicité les acteurs de la ville où la compagnie s’installe. Du 22 février au 5 mars les artistes déambulent dans la cité, les quartiers, à la découverte de ses habitants pour collecter des témoignages et inventer ensemble des formes d’art où les gens se sentent concernés. Danse, théâtre, vidéo et cirque se mêlent à ces rencontres… Le spectacle se tisse ainsi au fil de ces découvertes, de ces « mises en jeu » et se termine par une représentation témoignant de la cité, de l’art, avec, bien sûr, aux côtés des artistes, la précieuse participation et création des habitants. Des gens qui autrement ne se seraient jamais rencontrés. C’est ça l’histoire, c’est ça
le risque ! Sinon à quoi bon !

- Pour suivre la compagnie HVDZ au jour le jour dans Cavaillon, rendez-vous sur www.hvdz.org/blog


Veillée @ Jérémie Bernaert
Veillée @ Sandrine Leblond
Veillée @ Jérémie Bernaert
Veillée @ DR
Veillée @ Jérémie Bernaert
Veillée # Cavaillon @ Paolo Cardona
Guy Alloucherie @ Christophe Raynaud de Lage

Une Veillée ?

une résidence artistique,
une rencontre avec un territoire et ses habitants,
un spectacle construit par ces rencontres et en lien direct avec les habitants.

" Les veillées, c’est un spectacle constitué d’une mise en oeuvre de performances, d’actions artistiques qui génèrent l’écriture de textes, de chorégraphies et la fabrication de films qui rendent compte de la rencontre d’artistes avec des populations. C’est rendre compte d’une histoire, une drôle d’histoire simple. C’est créer à partir de ce que les gens nous racontent et à partir de ce qu’on a besoin de dire sur le monde. C’est aller à la rencontre et en rendre compte à la manière d’artistes qui s’emparent du réel et qui prennent position (politiquement, artistiquement, je veux dire). Le fil de l’oeuvre qui se fabrique au long des entrevues, des errances et des performances, c’est la ville ou les quartiers en question.

Non contents de fabriquer nos spectacles pour dire notre désir de justice sociale et d’égalité sur les plateaux de théâtre, nous descendons dans la rue, à la sortie des supermarchés, sur les places publiques, nous allons dans les cages d’escalier pour discuter et développer en direct le processus de création avec les acteurs vrais des quartiers. Faire du spectacle vivant. C’est faire du spectacle vivant ! Et on y mêle danse, théâtre, vidéo, cirque et paroles d’habitants.

Les veillées, ce sont des créations successives. Chaque veillée est un nouveau spectacle conçu avec les acteurs d’une ville où la compagnie
s’installe. Le spectacle particulier des veillées sort de l’ordinaire. Il se crée au fur et à mesure des rencontres, de la présence de la compagnie ici, là, ou
ailleurs comme un travail en évolution qui se termine par une représentation qui raconte la cité, l’art, les populations vus par une troupe d’artistes - errants - vagabonds - flâneurs - situationnistes qui hument, respirent, discutent, dansent. Au coin d’un bar, au milieu d’une rue, au balcon d’un immeuble, près d’un arrêt de bus.

Au final une représentation qui mêle tous ceux que ça intéresse et ceux qui ont participé à l’aventure. Des gens qu’autrement rien ne réunirait. C’est ça
l’histoire, c’est ça le risque ! Sinon à quoi bon. "

Guy Alloucherie

Le blog

Suivez la préparation de la Veillée jour après jour sur le blog www.hvdz.rg/blog

Cie HVDZ

Guy Alloucherie crée en 1997, la compagnie Hendrick Van Der Zee après avoir co-dirigé le Ballatum théâtre pendant 15 ans, compagnie installée au Centre Arc-en-Ciel de Liévin. Avec le Ballatum théâtre, il a mis en scène (en duo ou en solo) des spectacles originaux de théâtre contemporain avant de revisiter les classiques tels Sophocle, Racine, Tchekhov ou Marivaux… En 1997, il accède à la direction du Centre dramatique national de Caen avec Eric Lacascade avant d’orienter différemment son parcours et de créer sa propre compagnie : la compagnie Hendrick Van der Zee (H.V.D.Z).

En créant cette compagnie, Guy Alloucherie choisit de revenir travailler
dans sa région d’origine. Fils de mineur, il a grandi dans le Pas-de-Calais près d’Auchel et poursuivit ses études à Lille. La naissance d’HVDZ coïncide pour Guy Alloucherie avec sa rencontre avec le monde des arts du cirque. Il met en scène, cette même année, le spectacle "C’est pour toi que je fais ça !" avec le Centre national des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. Cette rencontre sera déterminante dans le parcours de Guy Alloucherie qui considère le métissage des arts comme "quelque chose de vital" pour l’élaboration du langage artistique de la compagnie.

En 1998, Guy Alloucherie et sa compagnie s’installent en résidence à la Fabrique Théâtrale à Loos-en-Gohelle et collaborent depuis au titre
d’ "artistes associés", au projet artistique et culturel de Culture Commune – scène nationale du Bassin minier du Pas-de-Calais. L’implantation à la Fabrique
théâtrale offre la possibilité à la compagnie d’y créer ses spectacles, d’y répéter et aussi de développer à partir de là un véritable travail d’action culturelle et artistique sur le territoire.

Depuis son implantation à la Fabrique, la compagnie HVDZ a entrepris un travail sur la mémoire et la parole. En 1999, un premier travail mené avec d’anciens mineurs, "Les Étoiles du nord" avait amené la compagnie a touché du doigt la richesse de ce vécu, de cette culture ouvrière. Lechantier qui a mené ensuite au spectacle "J’m’excuse" en 2000 suivait également cette trace. Depuis ces deux expériences, la compagnie consacre une grande partie de ses recherches artistiques à la question de la mémoire et de la transmission. L’engagement de l’artiste et son positionnement dans la société
sont également au coeur des propos et des questionnements de la compagnie. Les spectacles "Les Sublimes" en 2003, "La Tournée des Grands ducs" en 2004 et les Veillées cristallisent dans leurs propos ces orientations.

Le décloisonnement des genres artistiques est une constante qui caractérise le langage de la compagnie et définit Guy Alloucherie comme auteur de spectacles hybrides. Au contact, de différents corps de métiers, il agit comme un maître d’oeuvre. Il relie, organise pour construire un chemin qui réunit les différents parcours. Le travail sur le corps via la danse, l’acrobatie, les recherches autour de l’improvisation et de l’écriture sont autant de voies explorées par HVDZ. Les matériaux artistiques (textes, gestes, sons, vidéos) sont traités en proportion et participent à la création d’images et de
tableaux qui s’enchaînent en un montage séquencé. Ils composent un ensemble qui fonctionne en rythme et en brisure et dont la recomposition globale est laissée à la charge du spectateur.

Distribution

Collectif HVDZ avec les habitants de la ville

collectif de création : Guy Alloucherie, Jérémie Bernaert, Martine Cendre, Didier Cousin, Flora Loyau, Frantz Loustalot et des artistes, acrobates,

comédiens, danseurs participant au gré des Veillées : Marie Letellier, Frédéric Arsenault, Mathilde Arsenault -Van Volsem, Camille Blanc, Alexandre Fray, Hervé Hassika, Dorothée Lamy, Hassan Razak, Guillaume Legras, Catherine Pavet, Lionel About, Leïla Ariche, Frédéric Barrette, Blancaluz Capella, Manuelle Haeringer, Rafael Moraes, sous la direction artistique de Guy Alloucherie

Mentions

production : Compagnie Hendrick Van der Zee Culture Commune Scène nationale du Bassin minier du Pas-de-Calais.

avec le soutien de la DRAC Nord – Pas–de Calais, du Conseil régional du Nord - Pas-de-Calais, du Conseil Général du Pas-de-Calais.