archives
11
12
théâtre

Françoise Sliwka

Talitha Koumi
Lève toi, jeune fille

durée 1 h

Un conte contemporain, un hymne théâtral et musical à la poésie amoureuse. Que reste-t-il des êtres chers lorsqu’ils disparaissent ? Peut être les livres qu’ils aimaient, les poèmes, les phrases qu’ils répétaient... Comment rester avec eux au plus près de la vie ?

Une famille traversée par le deuil, soit cinq personnages incarnés par une comédienne, se présentent avec leurs failles, leurs douleurs, leurs espoirs, leurs joies. Les musiciens et la jeune femme racontent, et parfois, un film super 8 apparaît, en écho cinématographique à cette puissance vacillante qui est celle de nos vies. Alors, sur un radeau qui rassemble l’essentiel, comme un petit nécessaire de survie, cette
équipée joyeuse dérive entre la France, l’Algérie, la Grèce et le Proche Orient, avec des histoires et des chansons, offrant un
spectacle sensuel, vif, au goût de soleil.

Textes de Albert Camus, Mahmoud Darwich, Moïse Ibn
Ezra, Juda Halevi, Majnûn, Amos Oz, Yannis Ritsos

_



Distribution

montage, adaptation : Françoise Sliwka

avec : Françoise Sliwka,
Ian Balzan : oüd, bouzouki, clarinette, percussions
Romain Quartier : bugle, contrebasse, glockenspiël
Jean Pierre Santos : guitare, trombone
Vincent Platel : technique

création super 8 : Romain Quartier

Textes de Albert Camus, Mahmoud Darwich, Moïse Ibn
Ezra, Juda Halevi, Majnûn, Amos Oz, Yannis Ritsos

Mentions

production : Municipalité de Sarcelles, Conservatoire de Musique de Sarcelles