accessibilité

Archives saison 2006-2007

 
 

Franck II Louise  

Konnecting Souls

Partager
 

Hip-hop et nouvelles technologies se marient dans cette création !
Avec cette pièce pour quatre danseurs, Franck II Louise, porté par un imaginaire de science fiction des années 50/70, souhaite ouvrir une fenêtre sur l’âme et les émotions de chacun. Les sons et les corps disent les joies et les tourments intérieurs. Les danseurs, équipés de capteurs de mouvement reliés à une interface musicale, composent la musique en direct. Il en est de même pour la lumière et les images projetées.

 

Le propos

Après ses spectacles Instinct Paradise (1998), Drop It !(2000) et de nombreuses compositions musicales pour
la danse ou le cinéma, Franck II Louise a initié fin 2003 le projet Konnecting Souls.

Konnecting Souls s’inscrit dans le cadre d’un projet mené par Franck II Louise sur plusieurs années autour de la
relation danse/musique, les nouvelles technologies ouvrant de nombreuses perspectives sur cette question.
Depuis ses premiers travaux chorégraphiques, Franck II Louise s’intéresse à la question de l’expression de l’individu et à son affirmation, cherchant à échapper aux appartenances, aux codes de formes ou de tribus.
La musicalité du mouvement est au cœur de son écriture chorégraphique et il lie singulièrement musique et danse. _ Avec Drop it !, Franck II Louise était parti de corps enfermés et formatés pour les emmener vers une possible
libération et une expression individuelle.
Avec Konnecting Souls, Franck II Louise souhaite ouvrir une fenêtre sur l’âme et les émotions de chacun. Les sons et les corps nous diront les joies et tourments intérieurs : plénitude, plaisir, colère, conflit,...
Il sera encore question de groupe et de communauté - ou comment composer ensemble en tenant compte des personnalités de chacun.

Pour faire résonner leurs âmes, les danseurs deviennent des instruments de musique.
Equipés de capteurs de mouvement reliés à une interface musicale, ils composent la musique de la pièce en direct. Le processus habituel de création danse/musique est donc
bouleversé puisque danse et musique s’écrivent ici de manière simultanée. La lumière est également commandée par un système de capteurs. Ainsi l’espace scénique devient le lieu où le vivant se dévoile dans l’instantanéité.
Franck II Louise nous propose une pièce où la chorégraphie quasi cybernétique des danseurs-médium devient matière numérique à la production sonore, puis à la mise en lumière et la transformation de l’image.
Une vision presque cinématographique qui puise
son ancrage dans les arts populaires (hip hop et science fiction)

L’univers

L’imaginaire de Franck II Louise est porté par la science fiction des années 50 à 70, au cinéma ou en bande dessinée. Les êtres, la scénographie et les costumes de Konnecting souls sont marqués par ces références.
Franck II Louise veut travailler sur l’idée d’un voyage dans un espace hors du temps, où l’on perd ses repères. On y rencontre des êtres vivants aux corps déformés, aux angles et volumes accentués. Ils évoluent dans une lumière vivante, changeante et organique, accompagnée d’images projetées : des nuages chaotiques et déréglés...
Les sons se mêlent : graves et profonds - échos distordus - voix claires au loin - séquences répétées
en d’infimes variations.

- Rencontrez la compagnie et son travail lors de la Soirée Pécou du mardi 26 septembre 2006

- Visitez le site de la compagnie Franck II Louise

- Lisez, dans le Chut 2, l’article sur Drop it ! au Théâtre de Cavaillon en 2000

- Visionnez l’interview de Franck II Louise à l’occasion de Drop It !, sur la web-tv OC-TV

 
 
 
 
Haut de page