archives
ss
ce

Folk Talk, les chansons


Careless Love : "Kelly’s love", une ballade du 19 siècle, est devenue « Careless love », comme un des premiers blues ruraux.

Fever  : Chanson attribuée à Eddie Cooley et Otis Blackwell. La chanson est devenu un tube de rythm & blues grâce à Little Willie John en 1954. Chanté par nombreux chanteurs, après avoir été réécrite par Peggy Lee en 1956.

Saint James Infirmary : Enregistré une première fois en 1928 par le cornettiste Louis Armstrong. Les paroles parlent d’un marin dévoyé qui meurt d’une maladie honteuse. Le titre évoque aussi l’hôpital Saint James à Londres. Cette léproserie a fermé en 1532.

Worried Man Blues : Le groupe Carter Family à enregistré ce titre une première fois en 1930 et Woody Guthrie en 1940. Kingston Trio et d’autres artistes bluegrass le prennent traditionnellement à leur répertoire.

Don’t think twice : Bob Dylan enregistre ce talking-blues en 1962. La guitare et le chant font suite à ses enregistrements de chansons folks.

Down in the Valley : Lettre écrite par un prisonnier de la prison Raleigh State à sa copine elle fut publiée par un journal à Birmingham. C’est une chanson très populaire depuis.

Ox Driver Song : Cette chanson cow-boy violente a été collectée par Alan Lomax, music-ethnologue dans les forêts de sapins du Texas. Elle se déroule dans les rudes collines du Missouri fréquenté par moult bandit autours de1860.

The Rising Sun : C’est le nom d’un bordel dans la Rampart Street à la Nouvelle Orléans ou d’un bordel à Soho, quartier de Londres au 16e
siècle. Une autre chanson partage le titre dans le répertoire jazz en 1890. C’est aussi une valse avec le son qui a fait le fameux son piano honky-tonk.

This Train : Une chanson du répertoire negro-spiritual apparue dans l’Illinois. C’est devenu un blues, chanté par Big Bill Broonzy.

Black Girl : De Leadbelly à Kurt Cobain la chanson est apparue en1870 comme une chanson folk des Appalaches. Beaucoup d’hommes mourraient sur le chantier des chemins de fer américains à l’époque, laissant leurs enfants orphelins.

Georgia  : Chanson écrite en 1930 par Carmichael et Gorrell, c’est aujourd’hui l’hymne à la gloire de l’état de Géorgie aux USA.
L’ambiguïté du texte initial est accentuée par la version lente et sensuelle de Ray Charles dans les années 60.

Little Boxes : Chanté par Pete Seeger pendant la tournée We Shall Overcome en 1963. Le style de paroles politiques et ironiques écrites par Malvina Reynolds était aussi pratiqué par Frank Zappa, Country Joe Mac Donald et Bob Dylan.

Love me tender : Elvis Presley n’a jamais écrit de chanson. Mais sa personnalité et sa voix ont fait de cette ballade sentimentale de 1861, originellement intitulée « Aura Lee », un tube et un film à succès en 1956.

Beautiful City : Cette chanson gospel est d’origine inconnue. Jérusalem a douze portes. Une somme idéale de volontés humaines.