archives
16
17
temps fort

Festival

Marionnettes en liberté


vendredi
5 mai
2017

Aujourd’hui encore, la marionnette renvoie à un spectacle pour enfant. Il n’en est rien. Elle a de tout temps, partout dans le monde, joué un rôle essentiel dans la vie des peuples. Guignol, créé au début du XIXe siècle, est la voix du peuple, cette figurine apparemment innocente raille le pouvoir. Aujourd’hui, à Bali ou Java, la marionnette a toujours une place sociale primordiale, accompagnant événements familiaux et fêtes populaires.

De nouvelles générations d’artistes proposent des spectacles inventifs, fantasques. Ils aiment à s’aventurer dans d’autres champs artistiques (théâtre, danse, cirque...), à explorer le métissage des formes, des techniques (vidéo, numérique...) et contribuent ainsi au renouvellement, au dynamisme de cet art.
Par ce festival, nous désirons vous faire (re)découvrir la marionnette d’aujourd’hui.

Marionnettes en liberté, c’est :

- quatre spectacles, dont deux pour le public familial
Bouh !, de Simon Delattre
Mécanique, de la compagnie Anima Théâtre
Une poignée de gens..., du Vélo Théâtre
R.A.G.E, de Camille Trouvé / Les Anges au plafond

- deux expositions
Rue de la marionnette, qui révèle, avec la complicité des commerçants de Cavaillon, l’extraordinaire collection de marionnettes de tous les temps d’un Cavaillonnais passionné, Olivier Morand
Portraits manipulés de Christophe Loiseau, un photographe qui à travers le monde a saisi le travail de marionnettistes.

- un atelier de manipulation, animé par Simon Delattre

Programme au format PDF


00.