accessibilité

Archives saison 2013 - 2014

Etablissements scolaires partenaires (cliquez pour agrandir)
lundi
2 juin
20 h

 

mardi
3 juin
20 h

 

vendredi
6 juin
20 h
Théâtre de Cavaillon
durée 2 h
théâtre

Etablissements scolaires partenaires  

Les Prémices

Vos réactions
Partager
 

La Scène nationale est le partenaire culturel de sept établissements scolaires du territoire : les Options Théâtre des lycées René Char (Avignon), Fabre (Carpentras), de l’Arc (Orange) et Mistral (prépa littéraires, Avignon), les Ateliers de Pratique Artistique (APA) Théâtre du lycée Ismaël Dauphin (Cavaillon) et du collège Rosa Parks (Cavaillon), et enfin de la classe à projet Théâtre du collège Françoise Dolto (Saint-Andiol).

Au cours de l’année scolaire, un artiste professionnel, comédien ou metteur en scène, intervient auprès des élèves pour les initier à la pratique théâtrale. Ces ateliers s’articulent avec les enseignements théoriques et pratiques dispensés par le(s) enseignant(s) référent(s). Enfin, les élèves viennent régulièrement à la Scène nationale assister à des représentations.

Ces dispositifs permettent ainsi aux élèves de se familiariser, à la fois par la pratique et par l’expérience de spectateur, à la création contemporaine en matière de spectacle vivant ; mais aussi d’aiguiser leur regard, leur sens critique, leurs capacités de jugement et de réflexion sur le monde qui les entoure.
Pour les élèves, comme pour leurs enseignants et intervenants, les Prémices constituent l’aboutissement d’une année de travail et de découvertes, résumée et présentée ici en conditions professionnelles.

 

Lundi 2 juin

classe de 5e Théâtre du collège Françoise Dolto, Saint-Andiol
enseignante Carine Azzuro
artiste intervenante Catherine Monin, Cie Art. 27

Ça va, ça va bien, adapté de La Terre qui ne voulait plus tourner, de Françoise du Chaxel

L’homme n’en finit pas d’abîmer la Terre. À la fois épuisée, meurtrie et en colère, celle-ci décide d’arrêter de tourner.
À travers une succession de tableaux faisant défiler des personnages parfois inattendus, Ça va, ça va bien parle des conséquences de ce geste désespéré : affolement, tensions entre le côté ombre et le côté soleil, interrogation des scientifiques, exploitation à des fins commerciales, répercutions jusque dans le Système Solaire...
Et après ?

avec Inès Celda, Natalia Chaine, Ambre Consoli, Luca Costanza, Mohamed-Amine Dhib, Daren Dolce, Tina Drouin, Thanutham Duplan, Morgane Dutrey, Léa Lainé, Célia Latouze, Tristan Meyer, Gloria Ollivier, Justine Pécoraro, Rozenn Poulain, Adrien Pujante, Paul Reynaud, Théo Rodriguez, Laura Roméra, Camille Roumanille, Justine Sanabre, Rihane Séréhani, Ylan Toesca, Dorian Vilhet et Tessa Yvon

APA Théâtre du collège Rosa Parks, Cavaillon
enseignants Laetitia Le Roux, Grégory Vialis
artiste intervenante Mylène Richard, Cie Simples manœuvres

Roméo et Juliette, de W. Shakespeare, et La Vie comme un mensonge, de Michel Azama.
Regards croisés sur la jeunesse et ses passions, de Shakespeare à aujourd’hui.

avec Lucile Garcia, Salima El Khlifi, Emma Barry, Rkiya Zakary, Oumayma Khalk, Anissa Rachdi, Jeanne Ramoino, Clémentine Grandmougin, Quentin Nègre, Anthony Foussette, Valentin Hervieux et Ayoub Rifki

APA Théâtre du lycée Ismaël Dauphin, Cavaillon
enseignantes Laetitia Hamel, Valéria Micheli
artiste intervenante Nathalie Chemelny, Amanda Barter, Cie Moitié raison Moitié folie

Déplace le Ciel, de Leslie Kaplan
Les élèves de l’atelier sont tombés amoureux de ce texte dès sa création en novembre 2013 à la Scène nationale, juste après sa parution aux éditions P.O.L. Preuve que ce texte drôle et poétique touche toutes les générations et traite de sujets à la fois contemporains et éternels : la télévision, l’amour, la rupture, la recherche désespérée de l’être aimé – cet énigmatique Léonard, le football, l’anglais, les vaches…

avec Léa Régnier, Ludovic Bouquet, Martin De Wilden, Chloé Farina, Tom Greffeuille, Carla Konopko, Gwendal Lando, Vanessa Munoz, Athénaïs Rey, Anaïs Roubaud et Nesrine Zitouni

Mardi 3 juin

Option Théâtre du lycée Fabre, Carpentras
enseignante Corinne Jaberg
artiste intervenant Olivier Barrère, Cie Art. 27

Le château dans la forêt, d’Alain Gautré, pour les 1ère/Tles
Il était une fois, en Sylvanie, après la chute du Mur, un Grand Forestier qui recherchait désespérément un Roi pour son pays … mais l’héritier qu’il trouve n’est autre qu’un sincère militant communiste français ! L’Ogre de l’ancienne police politique, reconverti en ultra - libéral, parviendra-t-il à les dévorer ? Une fable aux allures de farce sur l’effondrement des régimes du Bloc de l’Est et sur ses conséquences politiques jusque chez nous.

Par courtesy, de Noëlle Renaude, pour les 2e
Un barbecue chez des « gens bien » qui vire pourtant au cauchemar… « Par courtesy », ou comment les raffinements de la politesse s’avèrent bien incapables d’apaiser les tensions… Une satire sociale portée par une écriture contemporaine particulière, qui joue sur la mise à distance et le décalage.

avec les 1ère/Tles Guillaume Bagnol, Céline Coudeville, Anaïs Landais, Elora Pavani, Solène Vergniès, Ugo Bottega, Tiphaine Bruyère, Noémie Chabanon, Manon Lioure et Vincent Marchand

et les 2e Johann Angot, Julie Birak, Timothée Cauvin, Laurie Gehres, Yousri Makouh, Charlyne Muller et Johanna Monteleone

Option Théâtre du lycée René Char, Avignon
enseignantes Catherine Gaudy, Hélène Meirinho
artiste intervenant Olivier Barrère, Cie Art. 27

L’enfant aux cheveux blancs, de Dominique Richard
Nous avons découvert cette pièce dans le cadre du Prix Godot des Lycéens, et l’auteur nous a donné l’autorisation de jouer son texte avant sa publication.
Cette histoire, très poétique, est une belle parabole sur le passage : celui de l’innocence à la faute, celui de l’enfance à l’adolescence puis à l’âge adulte, celui de l’impuissance à la prise de conscience et de décision, celui de l’amitié à l’amour. C’est une sorte de long rite initiatique parsemé d’embûches plus ou moins douloureuses...

avec Benjamin Drouet, Lilian Boyer, Nathan Saligari, Manon Scolard, Jordan Galentin, Baptiste Jagoury, Camille Horde, Imane El Khou, Margot Reboulin, Mélanie Renaud, Marine Lardon, Llinda Djennadi, Laury Mastretta, Jade Bouchiki, Annabelle Verdier, Fanchon Durand, Shantala Lefèvre, Clara Bertrand, Damien Fievet, Inès Mechmache, Cindy Meziane, Gaétan Giacometto, Brice Moine, Soraya Rabahi, Clothilde Guion, Valentine Ducamp, Marine Pérez et Nelly Torsiello

Vendredi 6 juin

Option Théâtre du lycée de l’Arc, Orange
enseignantes Anne Gagniard, Muriel Damon
artiste intervenante Camille Carraz, Cie Fraction

Turbulences et petits détails, de Denise Bonal, pour les Secondes
Funérailles d’hiver, de Hanokh Levin, pour les Premières
Deux comédies du théâtre contemporain où il est question de mariage. Dans la première les invités de la noce se croisent, se retrouvent et racontent leurs désirs, leurs peurs et leurs frustrations. Dans la seconde, les personnages sont prêts à tout pour fuir l’enterrement d’une vieille tante et célébrer le mariage prévu.

avec les 2e Andrès Antony, Blanchard Vincent, Clérin Jérémy, Diallo Aissatou, Didot Jeanne, Didot Louise, Dugast Camille, Junique Laurine, Liegeois Valentin, Orecchia Samuel, Poncet Mathieu, Varela Lucas

Les 1ères Bengougam Sarah, Ben Haddi Yassin, Boucherie Alice, Cassata Lola, Leneez Aude, Nejdi Youssra, Pozo Gabrielle, Redon Guillaume, Rubio Patrick, Saliceti Laure

Iphigénie, d’Euripide, et Iphigénie, de Michel Azama, pour les Terminales
Les élèves de Terminale ont mis en scène de larges extraits de l’Iphigénie de Michel Azama et ont fait dialoguer par-delà les siècles cette réécriture du XXe siècle avec des scènes de l’Iphigénie d’Euripide.

avec Ilona Bouly, Marie Clément, Frédéric Dylbaitys, Méghane Goutailler, Maud Jonnet, Maxime Legrand, Loïck Mathieu, Emma Pérez, Jonathan Poïny-Vaïty, Anne-Sophie Quercia et Lucie Serer

Option Théâtre des khagnes-hypokhagnes du lycée Mistral, Avignon
enseignants Isabelle Olivier, Pascal Riou
artiste intervenant Olivier Barrère, Cie Art. 27

La vie de Galilée, de Bertolt Brecht

Les classes d’hypokhâgne et de khâgne du lycée Mistral présentent cette année un travail sur La vie de Galilée de Bertolt Brecht.
Cette pièce, qu’il a maintes fois remaniée, a accompagné le célèbre dramaturge allemand pendant plus de vingt ans. Elle donne à réfléchir non seulement sur la lutte du savoir contre le pouvoir, de la connaissance contre l’ignorance, mais aussi sur la responsabilité du savant et de l’intellectuel, sur les compromis auxquels il consent, sur le courage et la lâcheté dont il peut faire preuve...
Pour des raisons pédagogiques et dramaturgiques,nous avons privilégié une mise en scène dynamique et chorale.

avec Antoine Alario, Marion Bajot, Alice Baude, Louise Billaut, Maïssa Boukehil, Aurore Boussat, Clémence chevalier, Lucile Cartier, Marine David, Tristan Gauberti, Alice Gauthier, Alice Lombard, Fanny Lopez, Cassandre Maïcon-Chauveau, Laura Mouveaux, Fiona Nell, Manon Rico, Violaine Rochet, Eulalie Roux, Pierre Ugo Taddei , Valentin Tallon, Léo Tamisier et Louise Vayssière

 
 
 
 
Haut de page