accessibilité

Archives saison 2012 - 2013

Etablissements scolaires partenaires (cliquez pour agrandir)
lundi
3 juin
19 h
Théâtre de Cavaillon
durée 75 h
théâtre

Etablissements scolaires partenaires  

Prémices

Vos réactions
Partager
 

La Scène nationale est partenaire de 4 Options Théâtre et de 3 Ateliers
de Pratique Artistique (APA), proposés dans les établissements scolaires du territoire.

Au cours de l’année scolaire, un artiste professionnel, comédien ou metteur en scène, intervient auprès des élèves pour les initier à la pratique théâtrale. Ces ateliers s’articulent avec les enseignements
théoriques et pratiques dispensés par le(s) enseignant(s)
référent(s). Enfin, les élèves viennent régulièrement à la Scène nationale assister à des représentations.

Ces dispositifs permettent ainsi aux élèves de se familiariser, à la fois par la pratique et par l’expérience de spectateur, à la création contemporaine en matière de spectacle vivant ; mais aussi d’aiguiser leur regard, leur sens critique, leurs capacités de jugement et de réflexion sur le monde qui les entoure.
Pour les élèves, comme pour leurs enseignants et intervenants, les
Prémices constituent l’aboutissement d’une année de travail et de découvertes, résumée et présentée ici en conditions professionnelles.

Les Prémices accueillent également cette année deux groupes ayant mené une action artistique en résonance avec
notre programmation de l’année :
L’école des Vignères autour de la danse,
avec la compagnie Subito Presto
Le collège du Calavon, à Cabrières d’Avignon autour du spectacle Le T de n-1 (Cie Les Ateliers du spectacle) présenté en octobre dernier en tournée Nomade(s).

 

Lundi 3 juin 19 h

École des Vignères : Grands rêves, petits bonheurs classes, par les classes de GS/CP d’Anne Bonin et d’Audrey Martin et CP/CE1 de Françoise Roman
Intervenants : Lucia Carbone, danseuse et Damien Toumi, comédien, de la Compagnie Subito Presto ; Stéphane Trial, intervenant en musique

Projet artistique et pédagogique pluridisciplinaire, visant la création d’une mise en scène à partir d’une histoire écrite par deux classes de cycle 2.

Il y a des jours gris où le bonheur s’enfui, des jours froids où l’on se sent seul, des jours sombres où les rêves s’éteignent.
« Roi, rends-nous notre vie d’avant ! Nous ne savions pas que le bonheur était si proche de nous ! » lancent les enfants à un roi avide de pouvoir.
Va-t-il les entendre ? De nouveaux jours ensoleillés vont-ils arriver ? Tous espèrent des jours de toutes les couleurs où le bonheur perdu sera retrouvé, des jours lumineux où les petits riens du quotidien prendront l’éclat de rêves extraordinaires.

Mardi 4 juin 20 h

Collège du Calavon de Cabrières : Les 23 problèmes de David Hilbert, avec la classe de 4e 2
Intervenants : Balthazar Daninos, Cie Les Ateliers du spectacle, et Thierry Barbot, enseignant/chercheur en mathématiques
de l’Université d’Avignon.
Enseignants : Miriam Berthonneau et Stéphane Aubert

APA collège Diderot (Sorgues) : Enquête sur la disparition
d’un nain de jardin
de Matéï Visniec
Intervenante : Laetitia Mazzoleni, Cie On est pas là pour se faire engueuler
Enseignante : Marie-Laure Martin

Un adolescent ordinaire rencontre un beau jour un nain de jardin ordinaire. L’adolescent croit que le nain est malheureux dans son jardin et qu’il faut faire quelque chose pour lui et pour tous les siens. Mais Philippe ne pense pas que « la libération » pure et simple des nains de jardin pourrait résoudre le problème…

Avec Morgane Costoyannis, Delphin Denis, Gulay Yanar, Julie Chemony, Lilian Chouppey, Clara Carrascosa, Etienne Bodechon, Lucie El Haina, Marie Rey, Paloma Gaultier, Camille Dufour, Félix Labidi, Océane Ortu, Estelle Cuer, Clara Plèche, Amin Larbi Chat et Anna Vales.

Option lycée René Char (Avignon) : Pinocchio de Joël Pommerat
Intervenant : Olivier Barrère, Cie Art. 27
Enseignantes : Catherine Gaudy et Hélène Meirinho

Lorsque l’arbre tombe sous l’orage, l’homme pauvre et généreux décide d’en faire un pantin. Pinocchio est né. C’est un enfant naïf, ravi, donc plongé dans « un état profondément théâtral » mais aussi cruel, qui rêve d’une vie de prince. Ce conte populaire de Carlo Collodi, librement réinventé par Joël Pommerat, soulève les questions de la paternité, de la pauvreté, de l’adolescence, de la liberté et de ses illusions…

Avec Farah Amzil, Claire Bademis, Théo Barrios, Jasmine Ben Arfa, Clara Bertrand, Jad Bouchiki, Sofia Boujellab, Linda Djennadi, Fanchon Durand, Imane El Khou, Grégoire Esteban, Marie Fabre, Noémie Fromento, Gaëtan Giacometto, Marine Lardon, Shantala Lefèvre, Laury Masketta, Inès Mechmache, René Mercier, Mathilde Meulemans, Cindy Meziane, Marine Pérez, Jeanne Romestant, Valentin Tallon, Melly Torsiello, Léa Vandamme, Olivier Voyant, Annabelle Verdier et Eva Yaha

Mercredi 5 juin 20 h

APA collège Rosa Parks (Cavaillon) : 2084 de Philippe Dorin
Intervenante : Catherine Monin, Cie Art. 27
Enseignants : Lætitia Bâtisse et Grégory Vialis

Appropriation et interprétation libres d’une fable d’anticipation par des élèves de quatrième. Un univers totalitaire, technologique et consumériste se déploie dans un mélange débridé de situations et de créatures. Philippe Dorin avait créé ce texte pour un théâtre de marionnettes, les élèves de Rosa Parks lui donnent corps à leur fantaisie.

Avec Younes Benallal, Anastasia et Rachel Chantard-Sauvage, Valentin Hervieux, Oumayma Khalk, Rkia Zackary, Charles Lépine, Bruno Manoukian, Aliona Lopez, Ayoub Rifki, Emma Barry, Salima El Khlifi, Anthony Foussette, Lucile Garcia, Quentin Nègre, Cyprien Favède, Clémentine Grandmougin, Jeanne Ramoino, Samuel Hermann, Julie Liens, Gaëlle Rellier, Célia Souret et Ouassima Zrouki.

APA lycée Ismaël Dauphin (Cavaillon) : Les travaux et les jours de Michel Vinaver
Intervenante : Nathalie Chemelny, Cie Moitié raison, moitié folie
Enseignantes : Lætitia Hamel et Laure Granié

Cette pièce, écrite en 1977, est pourtant toujours aussi actuelle dans ses questionnements autour de la fragilité du monde du travail, des entreprises elles-mêmes et des êtres qui les composent.
Il est intéressant de donner à jouer ce texte à des jeunes qui vont bientôt avoir à se confronter à cet environnement professionnel afin de susciter chez eux une réflexion autour de ce thème.
L’écriture particulière de Michel Vinaver fait résonner de façon originale les petites histoires profondément humaines des personnages qui se mêlent intimement avec la grande histoire du monde économique qui gère leurs vies.

Avec Chloé Farina, Gwendal Lando, Carla Konopko, Athénaïs Rey, Sarina Lagoune, Tom Grefeuille, Ludovic Bouquet, Rémy Graillon, Zineb Malki, Annelore Viterbo, Julie Manoukian et Manon Viallat

Option lycée de l’Arc (Orange) : Farce triestine d’Italo Stevo (2de), Ô ciel la procréation est plus aisée que l’éducation ! de Sylvain Levey (1re), Une demande en mariage, Un jubilé et L’Ours d’Anton Tchekhov (Tle).
Intervenante : Camille Carraz, Cie Fraction
Enseignantes : Anne Gagniard et Muriel Damon

Les Terminales ont mis en scène , avec Camille Carraz et Anne Gagniard, trois "plaisanteries" en un acte de Tchekhov, écrites entre 1887 et 1902 ("L’ours", "Une demande en mariage" et "Un jubilé") . Nous avons été sensibles dans ces pièces, au comique si particulier qui habite des personnages souvent ridicules, prisonniers de leur appartenance sociale mais également touchants et tellement humains.
Ce soir vous verrez une partie de "Un jubilé".

Les élèves de seconde interprèteront une pièce comique de Italo Svevo," Farce triestine ", sur des rapports maîtres-serviteurs bien fragiles et sujets à inversions et les élèves de première une pièce de Sylvain Levey, auteur et comédien qui, dans " Ô ciel la procréation est plus aisée que l’éducation " dénonce avec un humour grinçant la difficulté de vivre en famille.

Avec
en Seconde : Laure Saliceli, Laure Briones, Lola Cassata, Manon Roger, Gabrielle Pozo, Guillaume Redon, Alice Mathon et Sarah Ben Gougham

en Première : Lucie Serer, Maud Jonnet, Fredéric Dylbaitys, Maxime Legrand, Emma Perez, Loïc Mathieu et Anne-Sophie Quercia

en Terminale : Fiona Acris, Fanny Betti, Lucas Colin, Vincent Joseph, Clara Merlot-Declerck, Grégoire Noisette, Clara Palop, Jonathan Poïny-Vaïty, Emilie Simon-Altibelli et Vaton Ilona

Jeudi 6 juin 20 h

Option lycée Mistral (khâgnes – hypokhâgnes, Avignon) :
L’illusion comique de Pierre Corneille
Intervenant : Christophe Galland, Cie Pour un autre
Enseignants : Isabelle Olivier et Pascal Riou

La question du théâtre dans le théâtre est vieille comme le monde, aussi vieille que le théâtre, mais sans doute la pièce de Corneille est-elle une de celles qui s’en empare le plus entièrement, offrant un vertige à nos sens, à nul autre pareil. S’y attaquer, pour de jeunes interprètes, aujourd’hui, c’est d’abord faire preuve d’humilité - il en faut, face à une telle œuvre - mais c’est aussi et surtout peut-être, prendre le risque de s’y perdre, et de ne pas être bien certain de n’en jamais sortir. La langue alexandrine qui s’y parle y recèle des merveilles en tout genre ; à décrypter, à rendre claires, à rendre à la chair, dont il faut jouer, pour se déjouer, pour créer la vie, pour créer des vies et plonger dans les eaux brillantes de miroirs infinis.

Avec Timotée Angot, Marion Bajot, Noémie Bernardot, Maëssa Boukehil, Aurore Boussat, Lucile Cartier, Aurélie Desmeures, Jeanne Fady, Vincent Girardin, Lison Hemery, Charlotte Jean, Roxane Jovani, Juliane Lachaud, Camille Lebœuf, Laura Mouveaux, Pierre-Ugo Taddei et Audrey Vernet

Option lycée Fabre (Carpentras) : Ubu roi d’Alfred Jarry (2de) et Macbett d’Eugène Ionesco (1re / Tle)
Intervenant : Olivier Barrère, Cie Art. 27
Enseignante : Corinne Jaberg

Gentes Dames et Biaux Messieurs, ouvrez grands vos yeux et vos oreilles car voici revenir le Père Ubu et sa clique ! Ce roi de carton-pâte créé par Alfred Jarry quand il était potache au lycée de Rennes en 1888 est une parodie burlesque du tragique Macbeth de (1606 !) de William Shakespeare.
Version burlesque, délirante et jubilatoire ! En créant cette pièce iconoclaste, le jeune Jarry faisait voler en éclats les codes traditionnels du théâtre et ouvrait la voie au théâtre du XXème siècle ... MERDRE !

avec les Secondes : Vincent Marchand, Noémie Chabanon, Bérénice Besnard, Ugo Bottega Di Luce, Tiphaine Bruyère, Manon Lioure, Yousri Makouh, Iris Marchand, Marine Muron et Marie Weissberg

« L’histoire est rusée », disait Lénine. « Tout vous échappe », ajoute Ionesco.
En 1972, le grand dramaturge de l’Absurde reprend à son tour le mythe de Macbeth qu’il réécrit à la lumière d’Ubu : ainsi naît Macbett, farce tragique où les acteurs de l’Histoire se trouvent réduits à des pantins dérisoires et cruels : « Régner, régner, ce sont les événements qui règnent sur l’homme, non point l’homme sur les événements »s’exclame Macbett. Dans cette fable politique, le comique n’est là que pour révéler le tragique …afin de nous faire rire, et réfléchir…

Avec les Premières et Terminales : Chloé Reymond, Pauline Canet, Quentin Hémery, Guillaume Bagnol, Céline Coudeville, Anaïs Landais, Maxim Nogueras, Elora Pavani et Solène Vergniès

 
 
 
 
Haut de page