archives
07
08

Ensemble Télémaque / Raoul Lay / Catherine Marnas

La jeune fille aux mains d’argent


mardi
22 avril
2008
La jeune fille aux mains d’argent
Théâtre de Cavaillon

Dans ce conte transcrit par les frères Grimm, adapté par Olivier Py, resurgit le mythe faustien du pacte avec le Diable et apparaissent la fraîcheur et la noirceur des terreurs nocturnes de l’enfance. Raoul Lay, compositeur et Catherine Marnas, metteur en scène, proposent une création où musique, chant et théâtre s’entrelacent, se heurtent, avec interrogations sur le désir, l’amour, la mort, le bien et le mal...
Ni comédiens, ni danseuse. A la place des marionnettes...


La Jeune fille aux mains d'argent - photo Agnès Mellon
La Jeune fille aux mains d'argent - photo Agnès Mellon
La Jeune fille aux mains d'argent - photo Agnès Mellon
La Jeune fille aux mains d'argent - photo Agnès Mellon
La Jeune fille aux mains d'argent - photo Agnès Mellon
La Jeune fille aux mains d'argent - photo Agnès Mellon

Le spectacle

Un père de famille pauvre et fatigué rencontre un homme dans la forêt qui lui fait la proposition suivante : « Donne-moi ce qu’il y a derrière ton moulin et tu seras riche, très riche ».
« Il n’y a rien derrière mon moulin, pense le père, si ce n’est ce vieux pommier ». Il accepte. Il a tort. Derrière son moulin sa propre fille étendait le linge. Le pacte avec le diable ayant été conclu, le destin s’abat sur la jeune fille. Comment va-t-elle réussir à se tirer des griffes du démon ? Au cours de son voyage, un ange et un jardinier vont l’aider. Elle rencontrera un prince et deviendra princesse. Malheureusement, le Diable est encore là qui la surveille...

Le conte musical

La jeune fille aux mains d’argent est tiré d’un conte transcrit par les frères Grimm : La jeune fille sans mains. En 1993, il est adapté par Olivier Py sous le titre La jeune fille, le diable et le moulin.
En 2001, un livret d’opéra est tiré de cette histoire pour la création au festival de Marseille d’une première version du spectacle, dont Raoul Lay, compositeur et chef d’orchestre de l’ensemble Télémaque, écrit la musique pour ensemble, chanteurs lyriques, comédiens et danseuse.
Catherine Marnas assure la direction d’acteurs.

Pour cette nouvelle version adressée au Jeune Public, Raoul Lay a réécrit les parties chantées pour un choeur d’une trentaine de voix. Les comédiens et la danseuse ont été remplacés par des marionnettes manipulées par Franck Manzoni qui sera le conteur de l’histoire.

.............

séance scolaire
mardi 22 avril à 14h

Distribution

Opéra de Raoul Lay pour choeur, comédien, musiciens et marionnettes

::::: :

durée : 1h15

::::: :

Livret d’Olivier Py d’après Grimm

mise en scène : Catherine Marnas
comédien et marionnettiste : Franck Manzoni

les musiciens de l’Ensemble Télémaque :
flûtes  :Charlotte Campana,
hautbois - cor anglais : Blandine Bacqué,
clarinettes : Linda Amrani
,
trompettes : Gérard Occello,
percussions : Christian Bini,
piano : Nicolas Mazmanian,
violon : Yann Le Roux,
alto : Pascale Guérin
,
violoncelle : Guillaume Rabier,
contrebasse : Jean-Bernard Rière,
direction : Raoul Lay

création marionnettes : Arketal (Greta Bruggeman assistée
de Mireille Hallier, Corinne Nicolas et Lydie Schaeffer)
création lumière : Mathieu Pons
régie orchestre et voix de la jeune fille : Pôm Bouvier

Les enfants de la Maîtrise de l’Opéra-Théâtre d’Avignon, dirigée par Florence Goyon-Pogemberg :
Autard Adrian, Benamer Floria, Beretti Manon, Blanc Bertille, Blanc Célestine, Boudjouher Hanna, Catil Lola, Cebe Quentin, Chabaud Marine, Champetier Constance, Chauvet Juliette, Colard Hugo, Delarue Elsa, Benamer Floria, Duron Ninon, Foriel-Destezet Mathilde, Garibotti Valentina, Grand Naomi, Hourtane Léa, Hurault Juliette, Joliet-Hollard Lucie, Jouffret Sydney, Lestrelien Thomas, Lichensky Marie, Morrison Rachael, Mannuci Lisa, Ouvrelle Manon, Queudot Cécile, Catil Lola, Rousselet Lisa, Sakkaki Leïla, Sevres Charlotte, Tarreras Thomas.