archives
14
15
musique

En concert

Ottilie [B] + Camélia Jordana


durée 1 h 30
samedi
6 décembre
2014
Théâtre de Cavaillon

Voici deux artistes féminines, aux voix singulières et puissantes, qui prouvent que la chanson française a de beaux jours devant elle, en présentant chacune leur deuxième opus. Avec Ottilie [B] et Camélia Jordana, attendez-vous à un double coup de cœur en une soirée live qu’on prédit pleine de charme…

Ottilie [B], dont les débuts ont été accompagnés par La Gare de Coustellet, présente Histoires d’O deux, poursuivant dans une forme plus orchestrée (sous la co-direction de Nicolas Repac), son choix de croiser musique populaire et avant-garde, qui l’a révélée lors de son premier album. En intégrant à son projet de nouveaux musiciens et les folies numériques du collectif Adrénaline-Dopamine, la chanteuse aux origines italienne, kabyle et mongole, continue de balader librement, accordéon en bandoulière, sa poésie et sa musique aux influences diverses, parfumant son chant diphonique de samples et d’électro.

À vingt et un ans, Camélia Jordana a la musique dans la peau, et l’envie irrépressible de goûter à tout et de le partager. Un premier album reconnu, deux ans de tournée, un petit tour par le cinéma, le théâtre, et aujourd’hui, l’interprète se mue en auteure et compositrice. Un deuxième album d’une élégance rare, intitulé justement Dans la peau, qui invite au tourbillon de l’amour. Et à l’écoute d’une voix envoûtante.

assis/debout
en partenariat avec la Gare de Coustellet


Distribution

Ottilie [B]
machines, clavier, basse Didier Simione
batterie, guitare, clavier Pascal Collomb
co-direction artistique de Nicolas Repac

Camélia Jordana
clavier Donia Berriri
basse, contrebasse Sébastien Gastine
claviers Laurent Bardainne
batterie Steve Argüelles

Mentions

Ottilie [B]
Production Coopérative Internexterne (2014)
Coproductions Théâtre Durance – Scène Conventionnée –
Château-Arnoux / Saint-Auban, Durance Luberon Verdon Agglomération ; La Cordonnerie – Scène de Musiques Actuelles, Cité de la Musique,
Romans ; Théâtre La Passerelle – Scène nationale de Gap et des Alpes du Sud.
Photo - Rodolphe Julienne

Camélia Jordana
Avec le soutien de Théâtres Sorano et Jules Julien de Toulouse
Photo - Bérangère Valognes