accessibilité

Archives saison 2011 - 2012

 
 

Elise Vigier et Frédérique Loliée  

Partager
 

Elise Vigier et Frédérique Loliée ont suivi la formation de l’Ecole du Théâtre National de Bretagne (1991/1994). En 1994, elles créent avec les élèves de leur promotion Le Théâtre des Lucioles, collectif d’acteurs.

En 2009, Elise Vigier met en scène La Paranoïa de Rafael Spregelburd avec Marcial di Fonzo Bo, avec lequel elle a déjà co-signé La Estupidez-La connerie en 2007, ainsi que la mise en scène de trois spectacles de Copi : Loretta Strong, Le Frigo et Les Poulets n’ont pas de chaises (2006).
Elle a également mis en scène L’Inondation de E. Zamiatine (2001) et a participé à la création de Copi–Un portrait avec Marcial Di Fonzo Bo et Pierre Maillet (1998) et La Tour de la Défense de Copi avec Marcial Di Fonzo Bo (2005).
Elle a joué principalement dans des mises en scène de Marcial Di Fonzo Bo, Pierre Mailllet et Bruno Geslin, avec qui elle co-réalise son premier scénario, La mort d’une voiture, moyen métrage
sélectionné au Festival de Brest, prix du jury à Lunel et prix de qualité au CNC.

En 2009, Frédérique Loliée joue dans La Paranoïa de Rafael Spregelburd mis en scène par Elise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo, et Manfred à l’opéra de Turin.
Elle travaille régulièrement en Italie depuis 1999 à Gênes, Naples et Rome. Elle a joué sous la direction de Andrea De Rosa, Valerio Binasco, Matthias Langhoff, Jean-François Sivadier, Rodrigo Garcia, Marco Sciaccaluga, Jurij Ferrini, Valter Malosti, Marc François, Adel Hakim, Pierre Maillet, Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vigier.

Elle reçoit le prix Golden Graal à Rome en 2006 pour Electre de Hofmannsthal. Elle a mis en scène Depuis maintenant adapté du roman de Leslie Kaplan (1996) et dans le projet Naissances conçu par R. Fichet : Dors mon petit enfant de Jon Fosse, L’homme ailé de José Rivera, Petite Antigone de Antonio Tarantino (2000).
Elle a traduit en français Antonio Tarantino (Médée, Petite Antigone), et en italien Leslie Kaplan (Toute ma vie j’ai été une femme).

Après Toute ma vie j’ai été une femme et Louise, elle est folle, Déplace le ciel est la troisième création d’Elise et de Frédérique sur un texte de Leslie Kaplan.

 
 
 
 
Haut de page